Les autorités israéliennes autoriseront 500 chrétiens de la bande de Gaza à visiter les territoires de l’Autorité palestinienne à Noël. Le principal lieu de pèlerinage est Beit Lehem, où, selon la légende, Jésus-Christ est né.

L’année dernière, le pèlerinage a été interdit en raison de l’épidémie de coronavirus, et après l’opération Wall Sentinel, les voyages ont également été interdits. Cependant, un certain assouplissement est en train d’être entrepris en ce qui concerne Gaza. En particulier, des permis de travail en Israël sont à nouveau délivrés et les commerçants peuvent quitter le secteur. Tout cela dans le montant de dizaines de milliers de personnes.

Au total, environ un millier de chrétiens vivent à Gaza, la plupart sont grecs orthodoxes, environ un quart sont catholiques. Après l’arrivée au pouvoir du Hamas, la communauté a été considérablement réduite en raison de la pression et des attaques contre les temples. Le Hamas travaille actuellement pour s’assurer que les fanatiques musulmans ne prennent aucune mesure hostile.

Autrefois la communauté était assez nombreuse, mais beaucoup de chrétiens sont partis, et le reste veut laisser le secteur au moins à l’autonomie. Certaines familles se sont effondrées sous les assauts et se sont converties à l’islam pour se faciliter la vie à Gaza.

🟦 ANNONCE 🟦