L’Assemblée plénière de l’électricité a octroyé une licence d’exploitation permanente à la centrale électrique Schneur Ze’elim, qui est la centrale solaire souterraine de Shikun & Binui.

L’approbation du plénum de l’Autorité de l’électricité a été fait avec l’approbation simultanée du ministre de l’Énergie, Yuval Steinitz, qui a permis, à la veille de Soukkot, de connecter la centrale au réseau électrique national en vue de son exploitation commerciale en quelques semaines.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

C’est maintenant définitif – le projet solaire et résidentiel a reçu l’immunité du Trésor
Les institutions israéliennes ont consenti un prêt d’un demi-milliard de NIS à la construction et au logement.

Cette centrale est considérée comme le plus grand champ solaire terrestre d’Israël, avec une capacité d’environ 120 MW. Le champ solaire couvre 1 300 dounams près du kibboutz Tze’elim, Barry, Reim, Sde Avraham, Yadad et Freigan. Selon l’Autorité de l’électricité, l’étendue des vastes territoires oblige les propriétaires fonciers à procéder à des échanges de terrains qui permettent une répartition juste et équitable entre eux.

Le plan initial de 2012 consistait à mettre en place une centrale solaire thermique similaire à celle utilisée par Housing and Construction à Ashalim. En 2014, et avec le soutien de l’ancienne autorité de l’électricité, le fonctionnement de la centrale a été converti du solaire thermique au solaire « normal », car la construction de la centrale qui coûterait au public des milliards de NIS, à l’ instar des autres centrales mises en place.

Dans la région du Néguev, la station a donc été construite avec une technologie plus simple, ce qui a épargné aux entrepreneurs des centaines de millions de shekels dans la construction.

Étant donné que le projet initial de construction d’une centrale solaire thermique était assorti d’un engagement de l’État à appliquer un tarif élevé, le subordonné du président de l’époque, Avi Licht, avait décidé de mettre en place un accord sur le tarif de la nouvelle station terrestre, fixé à environ 45 agar par kilowatt / heure.

Housing and Construction a annoncé ce matin à la bourse que « les recettes brutes tirées de la vente d’électricité générées par l’installation représenteront environ 75 millions de NIS par an et seront réparties sur une période d’exploitation de 20 ans ».

Le plan initial pour la création d’une centrale « verte » par la société de logement et de construction avait été lancé en 2010 avec l’annonce du ministre de l’Énergie de l’époque, Uzi Landau, chargé de promouvoir le projet en tant que projet national. En 2012, les plans initiaux ont été déposés, mais comme cela n’a été annoncé qu’en 2014, l’autorité de l’électricité a imposé un changement de désignation en une centrale solaire « normale ». Le résultat final est une entreprise qui a coûté plus d’un demi-milliard de personnes « passées en contrebande » dans les institutions de planification et les bureaux gouvernementaux neuf ans avant la fin des opérations.

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

   

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d'utiliser l'adresse e-mail: [email protected]

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !