24h/24 et 6j/7 : Vous souhaitez rester informé ? Rejoignez les fils d'actualités sur Facebook Rejoignez notre page Facebook.

 Sur 23 startups israéliennes au CES de Las Vegas cette année, ces 5 sont nouvelles. Cardiokol détecte les problèmes cardiaques à partir de la parole ; Eye-Minders suit les mouvements des yeux sur les appareils VR ; Polyn fabrique des puces pour les appareils d’écoute ; Radix gère les téléviseurs Android ; SparX Augmented Reality pour les maisons neuves.

La fibrillation auriculaire (A-fib) est un rythme cardiaque anormal qui multiplie par cinq le risque d’accident vasculaire cérébral et triple celui des maladies cardiaques. A-fib peut également entraîner des complications telles que l’insuffisance rénale et la démence.

À l’échelle mondiale, une personne sur quatre âgée de plus de 65 ans développera une A-fib, ce qui entraînera des appels à dépister tout le monde à partir de la mi-soixantaine. Actuellement, le dépistage est très limité et se fait généralement avec un électrocardiogramme (ECG).

 

🟦 ANNONCE 🟦

Cependant, bien que le A-fib soit traitable, il est souvent asymptomatique et peut être difficile à repérer sur une lecture ECG – comme trouver une aiguille dans une botte de foin, explique James Amihood, PDG de Cardiokol .

James Amihood, PDG de Cardiokol. Photo publiée avec l’aimable autorisation de Cardiokol
« La mère de l’un de nos fondateurs a eu un accident vasculaire cérébral dû à l’A-fib et il ne pouvait pas croire que la capacité de détection soit si faible – moins de 10 % », déclare Amihood, s’adressant à ISRAEL21c de l’entreprise de cinq ans. siège social dans la ville aéroportuaire d’Israël.

« Il s’est rendu compte qu’il existe un besoin non satisfait d’un moyen rentable de surveiller plus fréquemment les patients âgés. Et il doit être adapté aux personnes âgées, car les personnes âgées n’aiment pas les vêtements.

🟦 ANNONCE 🟦

L’analyse de la voix a été la réponse que les fondateurs de Cardiokol ont trouvée ( kol est l’hébreu pour « voix »).

« Qu’y a-t-il de plus facile que de parler ? » Amihood fait remarquer.

Lancé il y a quelques mois, le logiciel de Cardiokol extrait et identifie les paramètres vocaux associés à un rythme cardiaque irrégulier.

Intégré dans les applications des fournisseurs de télésanté, des HMO ou des assureurs maladie, le logiciel utilise le traitement du signal et l’intelligence artificielle pour détecter les biomarqueurs vocaux de A-fib simplement en écoutant la personne dire « aah » pendant quelques secondes lors d’un appel téléphonique biquotidien ou tout en discutant avec un assistant vocal numérique.

La technologie brevetée fonctionne avec n’importe quelle interface utilisateur vocale telle qu’une ligne fixe, un smartphone ou un haut-parleur intelligent.

La technologie ne soulève pas de problèmes de confidentialité, car Cardiokol n’analyse que les enregistrements vocaux anonymes et « lève un signal si cette personne est suspectée d’avoir A-fib », explique Amihood. « Nous ne sommes pas diagnostiques, nous sommes complémentaires. »

Disponible sur ordonnance
Avec l’approbation réglementaire pour une utilisation en Europe et en Israël jusqu’à présent, le logiciel de Cardiokol est disponible sur ordonnance en Israël. Des accords commerciaux supplémentaires avec des sociétés pharmaceutiques sont en cours.

La société a mené des essais cliniques impliquant 700 patients et commencera bientôt d’autres essais en Europe et plus tard aux États-Unis. Les investisseurs incluent Bayer et son programme de partenariats G4A, et l’assureur AXA.

Société privée, Cardiokol a des talents de poids lourds derrière elle.

Les fondateurs – Alon Goren, Yirmi Hauptman, Eli Attar et Pini Sabach – ont tous des décennies d’expérience dans la technologie et l’entrepreneuriat. Ils ont identifié les premières recherches sur les biomarqueurs vocaux et ont développé leur technologie unique en interne avec des consultants de l’industrie.

«Nous faisons un mélange de télécommunications et de télésanté, nous avons donc des gens des deux secteurs», explique Amihood.

Le conseil consultatif de la société comprend, entre autres, le professeur Natan Bornstein, ancien vice-président de la World Stroke Association et chef de l’unité d’AVC au centre médical Shaare Zedek de Jérusalem ; et le physicien médical Amir Beker, fondateur et président de Biological Signal Processing (BSB) dans le domaine de l’ECG.

« Nos algorithmes propriétaires sont basés sur des modèles de réseaux de neurones qui ont été établis avec notre base de données clinique croissante d’enregistrements vocaux de fibrillation auriculaire et de rythme cardiaque normal avec des enregistrements de patients ECG correspondants », déclare Amihood.

Entamant maintenant un cycle de financement de série A, l’entreprise de 15 employés a remporté plusieurs concours. En juin, Cardiokol était l’une des trois startups israéliennes à remporter des prix lors du concours international Oracle Startup Idol , cité pour avoir « la solution la plus innovante ».

Le ciel est la limite
La deuxième itération de la technologie de Cardiokol, actuellement au stade de la preuve de concept, extraira des biomarqueurs vocaux d’une conversation téléphonique normale, plutôt que du « aah » du patient.

Il surveillera chaque fois qu’une personne est au téléphone, et si un épisode A-fib se produit pendant l’appel, l’application le détectera.

Amihood dit qu’aucune autre entreprise ne surveille à distance l’A-fib en utilisant l’analyse vocale.

« La détection et la gestion en temps opportun d’arythmies telles que la fib A peuvent prévenir plus de 70 % des accidents vasculaires cérébraux associés et d’autres complications chroniques coûteuses », a-t-il déclaré.

A-fib n’est que le premier cas d’utilisation de cette solution de télésanté à faible coût.

« Nous pouvons trouver des indications cardiaques supplémentaires de la même manière », explique Amihood. « La vision est que rien qu’en parlant, nous pourrons détecter de multiples indications. »

 

Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !