U.S. Air Force Capt. Wesley Reid, a 480th Expeditionary Fighter Squadron pilot, prepares for a mission at Andravida Air Base, Greece, April 1, 2019. The 480th EFS is participating in INIOHOS 19, an annual multinational exercise which enhances the interoperability and skills of allied and partner air forces in the accomplishment of joint operations and air defenses in order to maintain joint readiness and reassure regional allies and partners. (U.S. Air Force photo by Airman 1st Class Branden Rae)

L’armée de l’air israélienne, ainsi que des pilotes des Émirats arabes unis, des États-Unis, de Grèce, d’Italie et de Chypre, ont pris part à Iniohos 2019, le plus grand exercice militaire de la Grèce

L’exercice s’est déroulé à la base d’Andravida dans le Péloponnèse au mois d’ avril, aux côtés de pilotes des Émirats arabes unis, des États-Unis, d’Italie, de Chypre et de presque toute l’armée de l’air hellénique.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

«L’objectif de l’exercice est de fournir une formation opérationnelle réaliste dans des conditions qui ressemblent à un environnement de combat complexe et comportant plusieurs menaces afin de maximiser les capacités opérationnelles de la Force aérienne», a lu un communiqué publié par la HAF.

Iniohos 2019 comprenait les avions F-16, F-35, F-4, M-2000, EMB-145H AEW & C, Tornado et Tanker et six avions de combat F-4E, 32 appareils F-16C / D et six M2000. Israël a fait voler ses F-16 C / D / Is, les Italiens ont quand à eux utilisé six Tornado ECR / IDS, les Américains ont fait voler 12 F-16 C / D et les Émirats arabes unis ont utilisé six M2000-9.

Dans le cadre de cet exercice, les pilotes israéliens ont participé à la formation de sept avions de combat composés de F-35, F-4, M-2000 et Tornado survolant le centre d’Athènes, a annoncé le site d’information grecque Ekathimerini.

Les missions, étaient notamment des opérations de contre-attaque offensives (OCA), des opérations de défense aérienne (ADO), des opérations de contre-force de la force de surface (CSFO), y compris la contribution de la puissance aérienne aux opérations au sol (APCLO) et de la puissance aérienne. Mais aussi le contribution aux opérations maritimes (APCMO), missions RECCE, missions de recherche et de sauvetage au combat, missions axées sur le temps, cibles dynamiques, missions Airborne High Asset Asset et Slow Mover.

L’exercice de cette année a aussi permit la participation pour la première fois des avions de chasse furtifs F-35 de l’armée de l’air italienne.

Vendredi, le vice – amiral Mathias Winter, chef du groupe du Pentagone et agent de F-35, a été cité par Reuters, disant au Congrès américain que « les futurs clients potentiels des ventes militaires à l’ étranger sont Singapour, la Grèce, la Roumanie, l’ Espagne et la Pologne. »

Ses commentaires sont venus deux jours après que Washington eut suspendu la livraison de F-35 en Turquie à la suite des projets d’Ankara d’acquérir le système de défense antimissile S-400 de fabrication russe.

1 COMMENT

  1. a quoi cela sert-il à israel de s’entrainer avec des emiriens ? à rien du tout ; même si le gouvernement emirien est pour l’entente avec israel , les peuples arabes n’en veulent pas !!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.