L’ONG Access Israel sensibilise aux besoins des personnes handicapées. Son fondateur, le pilote de Tsahal, Yuval Wagner, a été gravement blessé après un accident d’hélicoptère en 1987. Des problèmes d’accessibilité l’ont amené à configurer « Access Israel » avec le soutien de l’ancien pilote de l’IAF, alors président Ezer Weizman.

Après une longue rééducation, Wagner a écrit au président de l’époque, Ezer Weizman, pour lui demander de l’aider à créer une organisation à but non lucratif afin de sensibiliser davantage aux besoins des personnes handicapées. À sa bonne surprise, Weizman a téléphoné pour offrir son soutien. 

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Tout bien considéré, ce n’était pas si surprenant. En tant qu’ancien commandant en chef de l’IAF, Weizman avait un faible pour tout le personnel de l’armée de l’air, en particulier les pilotes de combat. 

C’est ainsi qu’Access Israël a été lancé par Weizman à la résidence du président en 1999. 

Dimanche, certains de ses membres et sympathisants étaient de retour à la résidence du président pour célébrer le 20e anniversaire de l’organisation, accompagnés de nombreux exploits.

« Dans un sens, c’est la fermeture d’un cercle », a déclaré Michal Rimon, directeur général d’Access Israël, ajoutant que toute organisation invitée à la résidence du président était une chose qu’aucune organisation ne devrait prendre pour acquis.

Rimon a noté que 30% des Israéliens avaient un handicap quelconque.

Le président Reuven Rivlin a fait remarquer qu’il s’agissait d’une réunion à laquelle sa défunte épouse, Nechama, qui souffrait d’un trouble respiratoire, aurait voulu assister.