Kalai Housam Tarif, un officier pénitentiaire israélien de la communauté druze, a fait don de la moitié de son foie à un garçon jordanien de huit ans, sans lien de parenté.

Des chirurgiens du centre médical pour enfants Schneider de Petach Tikvah ont transplanté environ la moitié du foie de Tarif pour sauver le garçon.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Tarif, est un père de trois enfants de la ville de Maghar, située dans le nord du pays, il a décidé de faire don d’une partie de son foie après avoir entendu parler du jeune Jordanien malade, Morsell Albelous, via les médias sociaux.

Après des tests sanguins initiaux pour établir la compatibilité, Tarif a été convoqué pour des tests supplémentaires et une réunion de comité pour l’approuver en tant que donneur. À l’hôpital, il a rencontré Albelous et lui a rappelé qu’il lui rappelait son propre garçon âgé de 10 ans, ce qui l’avait incité à subir l’opération.

«La première fois que j’ai dit à ma femme que je voulais faire un don, elle a été choquée», dit Tarif, mais après réflexion, elle est venue et a dit: «Tu es un grand garçon et tu dois prendre tes propres décisions. Quelle que soit ta décision, je te soutiendrai.  »

Ses plus jeunes enfants ne comprenaient pas tout à fait, mais son aîné a déclaré qu’il était «fier de sa décision de sauver la vie du garçon».

Les familles se sont rencontrées après la procédure réussie, joyeuses et reconnaissantes.