Une étude israélienne à grande échelle à Ichilov a révélé qu’il pourrait y avoir un lien entre le vaccin corona et l’apparition de l’uvéite, qui est généralement, une maladie bénigne. Une uvéite est une inflammation de l’uvée (iris, corps ciliaires et /ou choroïde).

Suite aux résultats de l’étude, les chercheurs recommandent d’administrer les 2 doses du vaccin aux patientes avec ou sans antécédents de maladie et en cas d’apparition de troubles oculaires après le vaccin, il est demandé de procéder à un examen de la vue.

Le professeur Zohar Habot-Wilner, directeur du service d’uvéite, et des maladies inflammatoires de l’œil et médecin rétinien dans le département d’ophtalmologie a lancé la recherche israélienne multicentrique sur l’apparition de l’uvéite après avoir reçu le vaccin Pfizer de la société Pfizer.

Il explique que les causes de l’uvéite sont variées et des cas ont été décrits dans le passé après avoir reçu divers vaccins. Ce travail a inclus 21 patients (23 yeux) qui ont développé un syndrome de points blancs évanescents multiples antérieur (21 yeux) et multiple  (2 yeux). Tous les patients inclus dans l’étude ont reçu les 2 doses de vaccin et tous répondaient aux critères de l’OMS et de Naranjo liant l’apparition de l’uvéite à la médication.

La découverte la plus importante qui relie le vaccin à l’apparition de l’uvéite est le court délai d’apparition de la maladie après le vaccin. Huit yeux ont développé une uvéite antérieure dans un délai d’un jour à 14 jours après la première vaccination et le reste des yeux dans un délai d’un jour à un mois après la deuxième vaccination. Ce délai est cohérent avec d’autres rapports d’uvéite suite à divers vaccins.

🟦 ANNONCE 🟦

Huit des 21 cas d’uvéite antérieure étaient des uvéites antérieures récurrentes, longtemps inactives et qui ont réapparues après le vaccin. Chez les patients qui avaient d’autres maladies de fond associées à l’uvéite, ils étaient inactifs et il n’y avait aucun changement dans le traitement médicamenteux des patients au moins six mois avant la vaccination.

La plupart des cas étaient bénins et ont bien répondu au traitement pharmacologique standard de l’uvéite antérieure qui comprenait des gouttes de stéroïdes et une pommade oculaire et des gouttes oculaires pour dilatation de la pupille.  Un seul cas s’est aggravé après avoir reçu le deuxième vaccin et le patient est sous un traitement approprié, et depuis la maladie est passée.

Un examen à la fin de la période de suivi a révélé que dans tous les yeux la maladie était passée et l’acuité visuelle s’était améliorée. Selon le Pr Habot-Wilner : « L’étude est d’une grande importance : elle fournit, pour la première fois, des informations précieuses sur l’innocuité du vaccin chez les patients avec ou sans antécédents d’uvéite et encourage la réception de 2 doses de vaccin même chez ceux qui ont développé une uvéite après la première dose de vaccin.

Demandez un examen de la vue s’il y a des effets oculaires après le vaccin. Il s’agit d’une étude multicentrique préliminaire du genre dans le monde et le travail a été accepté pour publication dans la prestigieuse revue d’ophtalmologie « RETINA ».

🟦 ANNONCE 🟦


IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News