Le cabinet israélien COVID a assoupli les exigences sanitaires pour les citoyens de retour et les touristes étrangers, avant de partir pour le pays. À partir de vendredi, les passagers arrivant en Israël pourront soumettre un test d’antigène négatif des 24 heures précédentes, au lieu de l’exigence actuelle d’un test PCR négatif des 72 heures précédentes.

Les passagers atterrissant à l’aéroport Ben Gourion et à d’autres points d’entrée aux frontières israéliennes devront continuer à subir un test PCR à l’aéroport et rester isolés jusqu’à ce que les résultats soient reçus (dans les 24 heures).

Cette décision a été prise, malgré le fait que les infections au COVID augmentent en Europe, pour faciliter la route aux voyageurs, car les tests d’antigènes sont considérablement moins chers que la PCR.