Le 747-400 de la compagnie EL AL, qui était marqué par un X-ELB appelé « Haifa », a atterri hier soir sur un vol LY004 entre New York et Tel Aviv pour la dernière fois et a mis fin à sa carrière après 25 ans de service.

Surnommé la reine du ciel, l’avion a commencé son périple à El Al en 1994, au service des clients de la compagnie tout au long de ses années.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Au cours de ses années de service, l’avion de 403 sièges a opéré principalement sur les lignes reliant Tel Aviv à New York, Londres, Paris et Barcelone. Il a également servi des passagers sur des vols à destination de Bangkok.

Récemment, El Al s’est séparé de son avion cargo, le ELF 747-400, qui effectuait son dernier vol depuis une compagnie de Leage, en Belgique, vers Tel Aviv. La ELF a servi El Al pendant neuf ans, au cours desquels elle a volé environ 275 000 tonnes. Trois avions supplémentaires devraient quitter le service d’ici la fin du 19 octobre. En effet, cette flotte sera officiellement fermée.

Au cours de son service dans la marine, l’avion a effectué 11 000 départs et atterrissages et accumulé 90 000 heures de vol, soit l’équivalent de 1 600 tours de la Terre.

La mise hors service de l’avion fait partie des mesures stratégiques de l’entreprise visant à retirer du service des avions vétérans et à les remplacer par des avions neufs et perfectionnés.

Il y a quelques semaines à peine, El Al a ajouté son nouvel avion Dreamliner au Boeing 787 Dreamliner, nommé d’après le nom de la ville d’Eilat. L’avion est le dixième des 16 avions qui devraient rejoindre la flotte de la compagnie d’ici 2020.

[signoff]