Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le secrétaire d’État d’Abraham Lincoln, William H. Seward, a visité le Mur occidental à Jérusalem en 1871. Il écrit ce qui suit dans son livre, « Voyages autour du monde »:

Pendant des siècles (nous ne savons pas combien) les dirigeants turcs ont permis aux opprimés et les Juifs exilés le privilège de se rassembler au pied de ce mur un jour par semaine, et de répandre leurs lamentations sur la chute de leur ville bien-aimée, et de prier pour sa restauration au Seigneur, qui a promis, en donnant son nom, qu’il serait «là».

Le sabbat juif étant le samedi et commençant au coucher du soleil le vendredi, le gémissement hebdomadaire des Juifs sous le mur a lieu le vendredi, et est une préparation pour le repos et le culte du jour qu’il leur est ordonné de «sanctifier». La petite place rectangulaire ouverte sert au rassemblement de tout le reste de la nation juive à Jérusalem. Ici, qu’il pleuve ou qu’il brille, ils se réunissent de bonne heure, vieux et jeunes, hommes, femmes et petits enfants – les pauvres et les riches, dans leurs plus beaux costumes, discordants comme les diverses nations dont ils sont issus.

Ils sont accompagnés par leurs rabbins, chacun apportant le texte soigneusement conservé et minutieusement relié du livre des Lamentations de Jérémie, soit dans leurs langues respectives, soit en hébreu original. Pendant de nombreuses heures, ils déversent leurs plaintes, lisant et récitant le langage poétique du prophète, se frappant les mains contre le mur et baignant les pierres de leurs baisers et de leurs larmes. Ce n’est pas une simple cérémonie officielle.

Les Juifs pleurent la destruction des Temples toute l’année, comme Seward en fut témoin au Mur Occidental en 1871. Mais il y a un jour dans le calendrier juif – le neuvième du mois d’Av – où le deuil sur les Temples est le centre exclusif des Juifs dans le monde.

En 586 avant notre ère, à cette date, le premier temple de Jérusalem, construit par le roi Salomon, a été détruit par les Babyloniens dirigés par Nebucadnetsar. En 70 EC à la même date, le Second Temple, rénové par Hérode le Grand, fut détruit par les Romains dirigés par Titus. On peut voir l’Arc de Titus à Rome aujourd’hui qui montre des images de soldats romains pillant le Temple et pillant ses vaisseaux rituels. Les deux temples étaient assis sur le mont du Temple à Jérusalem, à l’endroit exact où se trouvent actuellement le Dôme du Rocher et la mosquée Al Aqsa.

Pendant les 2000 ans d’exil, peu importe où ils se trouvaient dans le monde et quelle que soit l’horrible persécution qu’ils subissaient, les Juifs ont commémoré la destruction des temples de Tisha B’av d’une manière uniquement juive – jeûner, introspecter et réciter des tristes prières assis sur des chaises basses ou sur le sol. Ils ont également prié pour un retour à Jérusalem et la restauration du Temple sur une base quotidienne et lors de leurs cérémonies de mariage, ils ont cassé un verre, déclarant que leur bonheur ne peut être complet tant que le Temple est en ruines.

Les médias internationaux décrivent souvent les juifs qui cherchent à prier sur le mont du Temple comme des radicaux, des fauteurs de troubles et même des terroristes, cherchant à créer des tensions entre juifs et musulmans. Tout d’abord, cela est inexact. Les juifs recherchent simplement le droit de prier sur le site où se trouvaient autrefois leurs temples. Il n’y a aucune raison pour que cela soit considéré comme une ingérence dans le culte musulman qui a lieu dans la même région. Deuxièmement, le temple juif lui-même n’était pas un lieu de culte réservé aux seuls juifs.

Une place pour toutes les nations

Le prophète Isaïe rapporte que le Temple était «une maison de prière pour toutes les nations», un endroit où les gens de toutes confessions pouvaient prier et se connecter à Dieu. Les Temples étaient une plate-forme pour la paix, l’amour et l’unité entre tous les peuples du monde.

Cependant, alors qu’Israël se targue d’offrir la liberté religieuse aux personnes de toutes confessions dans tout l’État juif, il a cédé le contrôle du mont du Temple au Waqf islamique jordanien. Le Waqf refuse de permettre aux juifs, aux chrétiens ou aux personnes de toute confession autre que l’islam d’y prier, s’assurant avec zèle que quiconque ferme même les yeux pendant un moment dans ce qui semble être une prière est expulsé du site.

Alors que les Juifs pleurent la destruction de leurs temples tout au long de l’année et en particulier sur Tisha B’Av, c’est une perte pour les personnes de toutes confessions. Nous pleurons également sur le fait que le monde libre, civilisé et démocratique a accepté une réalité dans laquelle les musulmans seuls peuvent prier sur le mont du Temple.

La légende raconte que lorsque Napoléon a observé des Juifs assis par terre récitant les mêmes lamentations que Steward a vu des Juifs chanter au Mur occidental sur Tisha B’av, il a commenté:

Une nation qui pleure et jeûne pendant 2000 ans pour sa terre et le Temple sera sûrement récompensée à la fois avec sa terre et le Temple.

En fait, les Juifs ne pleurent pas simplement sur le Temple, mais prient et aspirent quotidiennement à la reconstruction du Temple et à la paix mondiale qu’il représentait.

Sur ce Tisha B’av, espérons tous que nous connaîtrons la paix entre toutes les nations et un monde dans lequel les gens de toutes croyances pourront prier où et quand ils le souhaitent.

Inscrivez vous au RSS
 
Comment ajouter notre site sur l’écran d’accueil de votre téléphone ?
C'est très simple !
– Pour Android :
Rendez vous sur notre site : https://rakbeisrael.buzz/
Tapez sur le menu du navigateur, en haut, à droite de votre écran (3 points sur Google chrome)
Tapez sur « Ajouter à l’écran d’accueil »
– Pour Iphone :
Rendez vous sur notre site : https://rakbeisrael.buzz/
Cliquez le bouton « Partager » (carré en bas de l’écran, d’où sort une flèche)
Tapez sur « Sur l’écran d’accueil »
Tapez sur « Ajouter »

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): [email protected]

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : [email protected]

Abonnez vous à notre Newsletter à Infos-Israel.News

 

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !