Pour la première fois depuis qu’il a reçu sa nomination, le nouveau commandant de l’armée de l’air, le major-général Tomer Bar, s’exprime dans une interview spéciale qui sera publiée dans son intégralité vendredi prochain, dans l’énorme numéro de fin d’année de « 7 Days.  »

En avril, Bar prendra le commandement de l’Air Force et prendra la place de l’actuel commandant Amikam Nurkin. Dans l’ombre des pourparlers nucléaires entre l’Iran et les superpuissances, et des tensions entre Jérusalem et Washington, Bar comprend qu’il pourrait commander l’une des plus grandes opérations aériennes de l’histoire d’Israël – sinon la plus grande et la plus compliquée de toutes. « Je dois assumer que cela arrivera à mon époque, et mes épaules comprennent déjà le poids de la responsabilité », dit-il.

Pouvez vous réussir à détruire des installations nucléaires ?

En attendant, comme le révèle Yedioth Ahronoth, les Américains refusent même d’anticiper la fourniture d’avions de ravitaillement demandés par Tsahal, qui sont importants pour les bombardements à longue portée.
Le général Bar ne doute pas que la troisième guerre du Liban éclatera dès qu’Israël attaquera l’Iran. « Je dois supposer qu’il (Nasrallah) sera automatiquement à fond », dit-il, « cela fait 30 ans qu’il attend cet ordre, et il n’y a aucune chance qu’il ne soit pas là, et agira avec la plus haute intensité. Nous sommes préparés . »

🟦 ANNONCE 🟦

Alors à quoi ressemblera la prochaine guerre contre le Hezbollah ?

 » La troisième guerre avec le Liban sera d’une puissance unique. Avec modestie, le Hezbollah ne peut même pas imaginer notre puissance. Cette fois, nous voulons une victoire nette, dans un temps plus court et avec moins de victimes. »

L’intégralité de l’interview : vendredi dans le numéro résumé de l’année de « 7 Jours »

🟦 ANNONCE 🟦

 

.