Décision sans précédent : suite à l’augmentation marquée de la morbidité corona en Europe, le gouvernement autrichien a annoncé aujourd’hui (dimanche) qu’il imposera une fermeture complète à toute personne non vaccinée contre le virus corona – tandis que ceux qui sont vaccinés ne seront pas du tout restreints . C’est la première fois qu’une tentative est faite pour imposer une fermeture totale à une partie seulement des résidents du pays en Europe.

Selon le chancelier autrichien, Alexander Schlenberg , à partir de minuit, tous les résidents du pays de plus de 12 ans qui ne sont pas vaccinés ne peuvent quitter la maison que pour des besoins essentiels : se rendre au travail, acheter de la nourriture ou des médicaments, des soins médicaux ou des activités sportives limitées. Ces restrictions s’ajouteront à l’exigence de vaccination requise pour entrer dans les événements culturels, les restaurants et les magasins qui ne vendent pas de nourriture. Dans une première phase, la fermeture durera dix jours, pendant lesquels la police scrutera les rues avec une présence accrue et vérifiera les certificats de vaccination du public.

Les résidents autrichiens qui ont été vaccinés pourront continuer leur vie sans changement, les seules restrictions pour eux étant l’obligation de porter un masque dans une zone fermée ainsi que de maintenir une distance de 2 mètres les uns des autres. Selon le ministère autrichien de la Santé, environ 65% des résidents du pays ont été vaccinés en deux doses jusqu’à présent, ce qui représente l’un des taux de vaccination les plus bas d’Europe.

« Nous sommes obligés de prendre cette mesure drastique pour minimiser les contacts entre ceux qui sont vaccinés et protégés du corona et ceux qui ne sont pas vaccinés », a déclaré Schellenberg lors d’une conférence de presse. « Nous devons augmenter le nombre de vaccinés dans le pays, car honteusement – notre chiffre est le plus bas. »