La jeunesse israélienne de l’organisation Hodaya a organisé une lecture festive de la Megillah avec la participation des survivants de l’Holocauste :  « A chaque génération, ils se dressent contre nous pour nous détruire », a déclaré un survivant.

Cette initiative a permis aux enfants du Kfar et les survivants de se réunir pendant la lecture de cette Meguila qui parle de la destruction d’Amalek. Ils ont organisé par la suite un repas de fête et ont dansé.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

« Je n’ai jamais lu de rouleau avec des survivants de l’Holocauste et aujourd’hui j’ai parlé avec les survivants et ils m’ont raconté ce qu’ils ont vécu pendant l’Holocauste parce qu’ils étaient juifs », a déclaré un élève de onzième.

À la fin du repas, les survivants se sont assis avec les jeunes israéliens et leur ont raconté leur passé pendant l’Holocauste. « Comme au moment de l’histoire de Pourim, lors de l’Holocauste, un ennemi a tenté de détruire les Juifs du monde. Comme alors, même pendant la Shoah, les tentatives ont été infructueuses. Nous vivons aujourd’hui dans un pays fort et sûr, et nous devons savoir l’apprécier.  »

« Au cours de l’année, nous présentons souvent nos élèves aux survivants de l’Holocauste. Ainsi, notre histoire en tant que peuple juif devient tangible aux yeux des jeunes … Malheureusement, dans quelques années, il n’y aura plus de survivants de l’Holocauste et nous devrions donc saisir chaque occasion d’entendre leurs témoignages », selon le responsable Eli Stein.