Drone ingimage

À partir d’aujourd’hui et au cours des deux prochaines semaines, les habitants des quartiers balnéaires de Tel Aviv, Herzliya et Ramat Hasharon entendront le bourdonnement de dizaines de drones – la deuxième étape de test d’un nouveau transport urbain de marchandises a commencé, menée par le Bureau de l’innovation en collaboration avec plusieurs start-up.

Dans le cadre des tests, il est prévu de constituer une base réglementaire et technique pour l’utilisation de véhicules aériens sans pilote pour la livraison par coursier de colis depuis les magasins. Les testeurs testent avec quelle précision les vols de dizaines de drones, contrôlés depuis un centre, sont coordonnés dans un environnement urbain. Sur la base des résultats de ces tests, à l’avenir, des licences seront délivrées pour l’utilisation d’UAV à des fins de livraison de marchandises par messagerie.

La première phase de tests a débuté en mars dans la région de Hadera et Netanya, en octobre, des drones coursiers sont en cours de test dans le centre du pays. Jusqu’à présent, des milliers de vols se sont déroulés en toute sécurité – sans blessés ni dégâts matériels, pas un seul drone ne s’est écrasé.

Au début, des drones survoleront le parc Yarkon et la bande côtière, et à partir du milieu de la semaine, au-dessus des maisons des quartiers résidentiels de Tel Aviv, Herzliya et Ramat Hasharon. Altitude de vol – à moins de 120 mètres du sol. Déjà maintenant, les habitants de ces villes qui le souhaitent peuvent commander la livraison de marchandises par drone de messagerie, mais pas à leur domicile – les livraisons expérimentales seront effectuées uniquement aux points de collecte, et à partir de là, les marchandises devront être récupérées par elles-mêmes.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News