D’énormes bancs de méduses ont déjà atteint les plages du sud d’Israël et les employés de la centrale d’Ashkelon sont confrontés à un problème inhabituel.

Jeudi soir, la « bouillie » de méduses a presque obstrué les canaux par lesquels l’eau de mer est fournie pour refroidir les systèmes.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Les travailleurs de la centrale collectent les méduses près des filtres dans des conteneurs spéciaux, sans quoi le processus de production pourrait être perturbé.

Les méduses sont déjà venues sur les côtes d’Ashdod et d’Ashkelon, sont apparues au centre, mais jusqu’à présent, pas beaucoup.

Au nord, alors que la situation est calme, il n’y en a pas du tout sur les plages proches de la frontière avec le Liban.

Mais les pêcheurs d’Akko, qui vont en haute mer, disent que cette année c’est le vrai désastre: les méduses sont plus que des poissons et couvrent toute la surface de l’eau.

Les experts prédisent que cette année, les méduses seront avec nous pendant une longue période, peut-être jusqu’à la mi-août.