24h/24 et 6j/7 : Vous souhaitez rester informé ? Rejoignez les fils d'actualités sur Facebook Rejoignez notre page Facebook.

La situation de profanation des cimetières juifs dans le nord-est de la France est devenue si grave qu’un groupe de volontaires s’est réuni pour surveiller les cimetières de la région Alsace, rapporte Le Monde .

Des incidents comme le 19 février 2019, la profanation de 92 tombes dans le cimetière juif de Quatzenheim – pour laquelle la police a rencontré des difficultés dans son enquête et n’a jamais identifié les vandales antisémites responsables – et d’autres actes choquants de vandalisme antisémite, qui ont été condamnés à l’échelle internationale, ont conduit à un appel à l’action.

En réponse, les gouvernements du Bas-Rain et du Haut-Rhin ont lancé une campagne de recrutement de volontaires pour trouver des personnes pour garder les tombes. La démarche a été menée en collaboration avec la communauté juive française.

Les bénévoles comprennent des enseignants, des fonctionnaires municipaux, des membres du clergé religieux, des retraités, des dirigeants communautaires et des résidents ordinaires de tous horizons. Tous se sont engagés dans cette tâche vertueuse.

En février 2022, 80 « gardiens de la mémoire » gardaient 67 cimetières juifs dans toute l’Alsace. La plupart de ces miliciens ne sont pas juifs.

🟦 ANNONCE 🟦

Frédéric Bierry, président du Conseil départemental d’Alsace, a déclaré au Monde que les bénévoles sont « des symboles de la démocratie de la participation ».

« Nous les soutenons pour qu’ils puissent échanger entre eux, mais aussi pour qu’ils soient reconnaissables et puissent prévenir certaines situations de racisme et de xénophobie », a-t-il expliqué.

À partir du XIVe siècle, il est interdit aux Juifs français de vivre dans les villes. Au XVIIIe siècle, les Juifs vivant dans les campagnes alsaciennes représentaient plus de la moitié de la population juive de France. Jusqu’en 1791, les Juifs n’étaient plus autorisés à vivre dans les villes. Aujourd’hui, quelque 20 000 Juifs vivent dans le nord-est de la France, principalement à Strasbourg.

 

Apres plus de 10 années sur le Net, la société de médias Alyaexpress-News qui gère les sites Infos-Israel.News, Rak Be Israel, CQVC, et Ougasheli pourrait fermer d'un jour à l'autre.

NOUS N'AIMONS PAS DEMANDER DE DONS A NOS LECTEURS, NI RENDRE NOS ARTICLES PAYANTS COMME DE NOMBREUX SITES AUJOURD'HUI. MAIS NOUS SOMMES FACE AU MUR ! 

🟦 ANNONCE 🟦
C'est un travail de tous les jours, avec une information réactive à l'actualité, nous aimons ce que nous faisons car notre seul objectif est de défendre Israel et d'informer notre public francophone , mais nous n'arrivons plus à boucler le paiement des charges depuis le début de cette satané pandémie et nous avons besoin d'une aide (même petite) mais régulière ! Aidez nous !

POUR UN DON LIBRE

 

POUR UN DON MENSUEL 

 

Merci à tous. Toute l’équipe d'Infos Israel.News.

 

SUIVEZ L'INFORMATION EN CONTINUE AUSSI SUR NOS SITES CQVC.ONLINE, ALYAEXPRESS-NEWS ET RAKBEISRAEL

(Cliquez sur le nom du site pour découvrir d'autres infos inédites)