24h/24 et 6j/7 : Vous souhaitez rester informé ? Rejoignez les fils d'actualités sur Facebook Rejoignez notre page Facebook.

Des chercheurs de l’Université de Tel-Aviv et de l’Université de Lisbonne ont amélioré la méthode actuelle de désactivation des défenses contre le cancer. Au lieu d’une perfusion d’anticorps coûteuse qui ne fonctionne que partiellement, ils ont développé une minuscule molécule pour un traitement totalement efficace qui peut être administré par voie orale à la maison.

Des chercheurs de l’Université de Tel Aviv et de l’Université de Lisbonne ont découvert une immunothérapie potentiellement nouvelle, qui pourrait conduire à des traitements plus abordables et plus efficaces. L’immunothérapie active le système immunitaire du patient pour combattre les cellules cancéreuses.

Dans cette étape importante de la lutte contre le cancer, les chercheurs ont utilisé des systèmes informatiques et bioinformatiques pour découvrir une minuscule molécule capable de pénétrer dans une tumeur solide. Grâce à son faible poids moléculaire, la molécule surpasse les anticorps existants qui sont aujourd’hui utilisés comme composant clé dans de nombreuses immunothérapies contre le cancer. La molécule est également suffisamment petite pour pouvoir un jour être administrée sous forme de pilule, ce qui évite des déplacements stressants et chronophages à l’hôpital.

Derrière ce développement révolutionnaire se trouve une équipe internationale de chercheurs dirigée par le professeur Ronit Sachi-Fainaro, directeur du Centre de recherche en biologie du cancer et chef du Laboratoire de recherche sur le cancer et de nanomédecine à la Faculté de médecine Sackler de l’Université de Tel Aviv, ainsi que Prof. Helena Florindo et Prof. Rita Guedes de l’Institut de recherche sur les médicaments de la Faculté de pharmacie de l’Université de Lisbonne. Les résultats de l’étude ont été publiés dans le Journal for ImmunoTherapy of Cancer .

🟦 ANNONCE 🟦

Rendre l’immunothérapie efficace accessible

Les immunothérapies peuvent améliorer considérablement les taux de récupération des patients, sans les effets secondaires graves qui accompagnent les traitements tels que la chimiothérapie. Les immunothérapies utilisent souvent des anticorps, qui sont similaires aux protéines produites par le système immunitaire pour détruire les organismes infectieux. Cependant, bien que les anticorps développés en laboratoire créés pour lutter contre le cancer aient démontré un certain succès, ils sont coûteux et pas toujours efficaces.

« Je pense qu’à l’avenir, la petite molécule sera disponible dans le commerce et rendra l’immunothérapie abordable pour les patients atteints de cancer. »

Compte tenu de ces défis, les chercheurs de la TAU et de l’Université de Lisbonne ont utilisé des outils informatiques, bioinformatiques et d’analyse de données pour évaluer des milliers de structures moléculaires. Ils ont découvert une liste de candidats potentiels et ont utilisé la meilleure structure qu’ils ont trouvée pour synthétiser la nouvelle petite molécule qui a activé avec succès les cellules immunitaires contre les cellules cancéreuses dans des modèles de laboratoire, y compris ceux dérivés de patients. 

La création de cette petite molécule s’appuie sur les recherches des lauréats du prix Nobel James Allison et Tasuku Honjo, qui ont initialement développé les anticorps CTLA-4 et PD-1, respectivement, qui sont utilisés dans les immunothérapies actuelles contre le cancer. Les deux ont découvert que les cellules immunitaires sont essentiellement désactivées par des protéines particulières présentes dans le cancer et les cellules immunitaires. La protéine appelée PD-L1 se trouve dans les cellules cancéreuses et paralyse les cellules immunitaires en se liant à une protéine de ces cellules appelée PD-1. Les anticorps de Honjo neutralisent la liaison protéique PD-1/PD-L1, permettant au système immunitaire d’attaquer le cancer. 

🟦 ANNONCE 🟦

« Les patients pourront probablement le prendre à la maison, par voie orale, sans avoir besoin d’une administration IV à l’hôpital. »

Le professeur Satchi-Fainaro, chef de l’équipe de recherche TAU et  lauréat du Kadar Family Award 2020  , explique que si les anticorps cultivés en laboratoire ont des structures complexes et sont coûteux à produire, la nouvelle molécule a été synthétisée avec un équipement simple à faible coût. « Je pense qu’à l’avenir, la petite molécule sera disponible dans le commerce et rendra l’immunothérapie abordable pour les patients atteints de cancer. » 

La petite molécule est également mieux équipée pour pénétrer une tumeur solide que les traitements précédents. Les anticorps utilisés pour les traitements actuels pénètrent dans une tumeur via ses vaisseaux sanguins. « S’il y a moins de vaisseaux sanguins dans une zone particulière de la tumeur, l’anticorps ne pourra pas pénétrer à l’intérieur. La petite molécule, en revanche, diffuse, et n’est donc pas entièrement dépendante des vaisseaux sanguins de la tumeur ou sur son hyper-perméabilité « , explique le Pr Satchi-Fainaro. « Un autre avantage de la petite molécule est qu’elle peut être disponible dans un format que les patients pourront probablement prendre à la maison, par voie orale, sans avoir besoin d’injections intraveineuses dans l’hôpital. »

Ce travail a été soutenu par Fundação para a Ciência ea Tecnologia, Ministério da Ciência, Tecnologia e Ensino Superior (FCT-MCTES) et par le ministère israélien de la Santé dans le cadre d’EuroNanoMed-II, Fondation « La Caixa », Liga Portuguesa Contra o Cancro, le Conseil européen de la recherche (ERC), l’Israel Science Foundation, l’Alliance de recherche sur le mélanome (MRA), le prix de la chaire du Fonds israélien de recherche sur le cancer (ICRF) et la Fondation Morris Kahn. 

 

Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !