Male Hand hold Pacemaker in front of camera with blue background

Une équipe internationale dirigée par l’Université de Tel-Aviv, comprenant des chercheurs de l’Institut Weizmann, a développé un nanofilm capable de générer de l’électricité à partir de n’importe quel mouvement du corps. Le matériau non toxique pourrait alimenter de minuscules stimulateurs cardiaques sans avoir besoin de piles. Il pourrait également alimenter des appareils non médicaux.

Le nanomatériau, emballé dans un film très fin, peut exploiter n’importe quel mouvement dans le corps, même l’énergie mécanique de l’extérieur des veines lorsque le sang les traverse, et générer une charge électrique qui peut faire fonctionner les appareils.

L’idée de piézoélectricité, accumulant des charges électriques dans des matériaux solides, n’est pas nouvelle, mais jusqu’à présent, les scientifiques ont été incapables de créer des matériaux à la fois non toxiques, les rendant aptes à l’implantation dans le corps et capables de générer suffisamment de tension pour alimenter des appareils.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News