24h/24 et 6j/7 : Vous souhaitez rester informé ? Rejoignez les fils d'actualités sur Facebook Rejoignez notre page Facebook.

Le rabbin Baruch Vidar, roch de la Yeshivat HaKotel, raconte le moment où il a appris hier (mercredi) le retour du corps de Zecharia Baumel, l’un des soldats disparus de la bataille du Sultan Yaakov, sur la tombe d’Israël.

« Depuis 37 ans , nous avons espéré, et tous mes camarades vont revivre cette guerre lorsque nos amis sont tombés au combat et tous leurs souvenirs du jour de cette bataille, le 20 de Sivan, remontent. D’autres de nos amis ont également disparu, et qui sait, ce qui leur est arrivé.  »

 

Le rabbin Vidar parle de sa connaissance personnelle avec Zacharia Baumel: « Ensemble, nous nous sommes battus, ensemble, nous avons servi, à l’armée, nous étions au Sinaï dans le cadre du cours destiné aux commandants de chars, dans le même peloton, dans la même base.  »

« Nous sommes tous conscients des efforts déployés par son père pour rassembler toutes les informations et voyager dans le monde, et pour que nous puissions assister à ses funérailles », a ajouté le rabbin Vidar.

🟦 ANNONCE 🟦

« Nous souffrons, nous pleurons, nous sommes heureux, c’est exactement ce que j’ai ressenti la nuit où je suis sorti de cette bataille en vie et j’ai reçu ma vie comme un cadeau du Tout-Puissant. Par ailleurs, nous avons pleuré tous nos camarades tombés au combat », a déclaré Rabbi Vidar. « Ce que nous avons découvert aujourd’hui, c’est la force des Forces de défense israéliennes et de l’État d’Israël, faire partie d’une nation qui n’abandonne aucun corps de ses soldats, et je suis convaincu que c’est également le cas du reste des disparus. «