24h/24 et 6j/7 : Vous souhaitez rester informé ? Rejoignez les fils d'actualités sur Facebook Rejoignez notre page Facebook.

Une étude à grande échelle a révélé que le facteur de risque le plus important de développer la SEP est l’infection par le virus d’Epstein-Barr, qui provoque la maladie du baiser.

La sclérose en plaques est une maladie auto-immune chronique, c’est-à-dire une maladie dans laquelle les cellules du système immunitaire attaquent les cellules du corps. Dans ce cas, le système immunitaire attaque la myéline – une membrane qui enveloppe les branches des cellules nerveuses et est utilisée pour l’isolation électrique. En son absence, les signaux électriques ne passent pas correctement, de sorte que la sclérose en plaques a des dommages au système nerveux qui peuvent se manifester par des douleurs, des problèmes de mémoire, des troubles du mouvement et plus encore. Il existe de nombreux traitements qui améliorent la qualité de vie des patients, dont le plus connu est le médicament israélien Copaxone . Cependant, malgré de nombreuses recherches, la cause de la maladie et la manière de la prévenir sont encore inconnues. Une nouvelle étude approfondie a révélé que le facteur de risque le plus important pour l’apparition de la sclérose en plaques est l’infection par le virus d’Epstein-Barr (EBV).

L’EBV est un virus de la famille des virus de l’herpès, responsable de la mononucléose infectieuse chez l’homme. C’est un virus très courant et selon les estimations acceptées, plus de 90% des humains en ont été infectés. La maladie elle-même est généralement bénigne et les enfants peuvent présenter de légers symptômes de rhume, voire aucun symptôme. Chez les jeunes adultes, la maladie se manifeste par de la fatigue, de la fièvre, des éruptions cutanées et des maux de gorge qui peuvent durer jusqu’à quatre semaines.

Une méta-analyse publiée en 2006, résumant 14 études issues de vingt années de recherche, a révélé que la maladie du baiser peut être associée à l’apparition de la sclérose en plaques. Cependant, il n’y a toujours aucune preuve solide que la maladie du baiser soit la cause de la sclérose en plaques, et ce n’est pas seulement une corrélation entre les maladies. Pour prouver la causalité, il faut démontrer que les personnes qui ont contracté la maladie du baiser et qui souffraient de sclérose en plaques n’auraient pas eu la SEP si elles n’avaient pas contracté la maladie du baiser. Parce qu’il est impossible de faire une expérience contrôlée et d’infecter des centaines de milliers de personnes avec le virus, la façon de tester cela est une « expérience naturelle ».

Le groupe de recherche d’Albert Ascherio de la Harvard Medical School a utilisé ces données d’expériences naturelles en suivant 10 millions de soldats militaires américains pendant 20 ans. Depuis les années 1990, l’armée américaine teste les conscrits pour la présence du virus VIH qui cause le sida, après quoi les soldats subissent un test de dépistage du VIH tous les deux ans. Les échantillons de sang sont conservés congelés dans une base de données du département américain de la Défense. Les chercheurs ont collecté environ 62 millions d’échantillons de sang d’environ 10 millions de recrues et de soldats de 1993 à 2013 et ont testé la présence d’anticorps contre le virus d’Epstein-Barr lors de tests de recrutement et de suivi au fil des ans. Environ un demi-million de sujets n’avaient pas d’anticorps EBV au moment du recrutement, ce qui signifie qu’ils n’avaient pas encore été infectés par le virus. De plus, sur les 10 millions de soldats, 955 ont développé une sclérose en plaques au cours de leur service. Seulement 35 d’entre eux ont vu le premier échantillon de sang militaire montrer qu’ils n’étaient pas infectés par le virus d’Epstein-Barr avant de s’enrôler. Tous les autres ont été infectés par le virus avant leur enrôlement.

🟦 ANNONCE 🟦

Les chercheurs ont comparé ces 35 patients à un groupe témoin de 107 soldats sains et non infectés par Epstein-Barr, avec des caractéristiques aussi similaires que possible en termes d’âge, de sexe, d’origine, de nature du service militaire et de dates de prélèvement sanguin. . Sur les 35 patients, 97 % étaient infectés par le virus d’Epstein-Barr avant de développer la sclérose en plaques. En revanche, seuls 57 % des membres du groupe témoin étaient infectés par le virus d’Epstein-Barr. Le calcul statistique a montré que l’infection par le virus d’Epstein-Barr multipliait le risque de sclérose en plaques par 32. Les chercheurs ont également testé l’infection par un virus similaire, le cytomégalovirus (CMV) et ont constaté que l’infection par ce virus n’augmentait pas ou même réduisait légèrement le risque de sclérose en plaque. Ils ne se sont pas arrêtés là et ont testé si les échantillons de sang contenaient des anticorps contre environ 200 virus connus qui infectent les humains. Ils n’ont trouvé aucune différence significative entre le groupe de patients atteints de SEP et ceux en bonne santé, sauf dans le cas du virus d’Epstein-Barr.

Premiers signes
Dans une étude précédente, les chercheurs ont découvert qu’une protéine appelée Nfl est apparue dans le sang jusqu’à environ six ans avant l’apparition des symptômes de la SEP, et c’est le premier marqueur connu de l’apparition de la maladie. Les chercheurs ont découvert que les niveaux de Nfl dans les échantillons de sang des patients atteints de SEP étaient similaires aux niveaux des personnes en bonne santé dans les échantillons de sang avant l’infection par le virus d’Epstein-Barr. Autrement dit, aucun des patients atteints de SEP n’a développé la maladie avant de contracter le virus. Ce résultat renforce l’hypothèse selon laquelle la sclérose en plaques a été causée par une infection par le virus.

Le virus EBV infecte les cellules B du système immunitaire, mais on ne sait pas comment il est lié à la sclérose en plaques. Les chercheurs n’abordent pas dans l’article le mécanisme possible par lequel le virus provoque la maladie, mais affirment qu’il n’y a pas d’autre explication plausible au lien entre la maladie du baiser et la sclérose en plaques, car toute autre explication devrait avoir un effet plus fort qu’un 32- plier le risque plus élevé.

À ce jour, aucun facteur génétique ou environnemental n’a été trouvé pour augmenter le risque de sclérose à des niveaux qui s’en approchent même. De plus, les chercheurs notent qu’il existe déjà deux traitements contre la sclérose qui agissent contre les cellules du système immunitaire et sont liés à l’activité du virus Epstein-Barr. Les chercheurs espèrent que l’étude actuelle ouvrira la voie à davantage de traitements basés sur le virus. En attendant, il convient de noter que Modern Company a entamé cette année la première phase d’ un essai clinique pour le vaccin à ARNm contre le virus d’Epstein-Barr.. À ce jour, aucun vaccin contre le virus n’a été développé, et vacciner la population à un âge précoce – si les essais cliniques se déroulent bien, bien sûr – pourrait réduire considérablement le nombre de patients atteints de SEP dans le monde.

🟦 ANNONCE 🟦


Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !