Le Conseil israélien de l’enseignement supérieur a alloué 27,7 millions de dollars sur cinq ans aux universités et aux collèges pour mettre en place ou renforcer des programmes en faveur de l’entrepreneuriat et de l’innovation.

L’objectif de la nouvelle vision du campus est de promouvoir des centres dynamiques, inspirants et axés sur l’esprit d’entreprise.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La Startup Nation étant assoiffée de talents technologiques, le Conseil israélien de l’enseignement supérieur a affecté 27,7 millions de dollars sur cinq ans pour encourager les universités et les collèges à mettre en place ou à développer des programmes en faveur de l’entrepreneuriat et de l’innovation.

« Les institutions académiques du pays ne se concentrent pas sur ces valeurs », a déclaré le conseil dans un communiqué, et le CHE « cherche à changer cela. »

Le CHE a dévoilé cette semaine sa nouvelle vision du campus, qui vise à exposer les étudiants et les professeurs de toutes les disciplines au monde de l’entrepreneuriat et de l’innovation. L’initiative veut que les campus israéliens soient à égalité avec d’autres pays, en particulier les États-Unis, où de nombreux collèges et universités ont établi depuis longtemps des centres d’entreprenariat et d’innovation, indique le communiqué.

Les fonds seront distribués sur cinq ans à: l’Université hébraïque de Jérusalem, l’Académie Bezalel d’art et de design et le Collège d’ingénierie Azrieli à Jérusalem; Université de Tel Aviv, Collège d’ingénieurs de Shenkar. Conception. Art and Afeka Academic College of Engineering, à Tel Aviv; L’Institut de technologie Technion-Israël de l’Université de Haïfa à Haïfa; ORT Braude College of Engineering, à Karmiel; Le collège Tel-Hai en Galilée; l’Institut de technologie Holon à Holon; L’Université Bar-Ilan à Ramat Gan; Université Ben Gourion du Néguev à Beersheba; Sapir Academic College à Sderot; et Université Ariel à Ariel.