24h/24 et 6j/7 : Vous souhaitez rester informé ? Rejoignez les fils d'actualités sur Facebook Rejoignez notre page Facebook.

« Mois de vache grasse » dans l’industrie militaire israélienne au milieu d’une augmentation de la demande d’armes de haute technologie dans le monde. Dans une période d’instabilité croissante et de menace d’escalade des conflits locaux en Europe de l’Est ou en Asie du Sud-Est en une guerre mondiale, les types avancés d’armes et de renseignements deviennent une denrée recherchée. Et Israël a beaucoup à offrir.

Le fleuron du complexe militaro-industriel israélien, Elbit Systems, a annoncé la conclusion d’un contrat à grande échelle pour la fourniture de systèmes de renseignement à l’armée de l’un des États européens d’un montant de 660 millions de dollars.

Selon le rapport, les livraisons seront effectuées dans les 4 ans et les services de maintenance du système – dans les 10 ans. Puisque nous parlons d’équipement de reconnaissance, le message d’Elbit était extrêmement laconique – aucun détail.

Le dernier accord conclu avec un pays européen a été la fourniture d’obus de chars de 120 millimètres avec le retard Hatsav à l’armée suédoise, utilisés contre l’infanterie retranchée dans un bunker ou contre des véhicules blindés. La Suède, qui n’envisageait pas encore d’adhérer à l’OTAN, les a payés 21 millions de dollars.

Le contrat d’aujourd’hui est le plus important des cinq qu’Elbit Systems a annoncés au cours du mois dernier. Le montant total de ces contrats atteint 1,6 milliard de dollars, et le plus important d’entre eux à ce jour a été conclu avec un État de la région Asie-Pacifique. Il s’agissait de la fourniture d’un centre de contrôle de combat multisphère d’un montant de 550 millions de dollars. Deux autres contrats dans la même région concernent la fourniture de systèmes de protection d’aéronefs et de systèmes d’armes à guidage laser.

🟦 ANNONCE 🟦

Grâce à ces contrats, l’action Elbit Systems à la bourse de Tel Aviv a progressé de 13,5 %



Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !