24h/24 et 6j/7 : Vous souhaitez rester informé ? Rejoignez les fils d'actualités sur Facebook Rejoignez notre page Facebook.

La commission temporaire des finances, présidée par le député Moshe Gafni, a tenu une discussion sur le thème de l’extension de l’avantage fiscal à l’achat pour les véhicules électriques – une discussion dans le contexte de la réduction de la portée de l’ avantage fiscal à l’achat pour les véhicules électriques et les véhicules rechargeables jusqu’à 100 points, qui est entré en vigueur au début du mois, conformément au schéma établi il y a quelques années.

Le président du comité, le député Moshe Gafni, a ouvert la discussion : « Cette réalité est qu’il ne s’agit pas seulement d’augmentations de prix et de toute la question, il est vrai que l’augmentation des taxes devrait se faire le premier janvier, mais si vous voulez prendre soin du coût de la vie, de la qualité de l’environnement et de la santé de chacun d’entre nous : C’est pourquoi nous tenons ce débat à ma demande et à la demande des membres de la Knesset, Michael Biton, Yanon Azoulai, Ahmed Tibi et d’autres, le ministère des Finances aurait dû intervenir dans cette affaire, et l’empêcher. »

Le directeur général du ministère de la Protection de l’environnement, Galit Cohen : « L’introduction de véhicules électriques en Israël est critique d’un point de vue environnemental, la réduction nuira à la capacité d’Israël à atteindre les objectifs climatiques, nous nous sommes engagés à 95 % de véhicules électriques d’ici 2035, nous sommes actuellement à 1,1 %. La pollution environnementale due aux transports est la plus importante de l’État d’Israël, ils sont la principale cause de décès. »

Le PDG a également indiqué qu’au bureau, au cours des deux dernières années, la viabilité économique de l’achat d’un véhicule électrique a été endommagée à la suite d’une augmentation du prix d’ achat et du tarif de l’électricité, et que pour atteindre les objectifs nationaux et pour éviter de nuire au marché de la transition vers les transports électriques, les grandes lignes de la hausse de la taxe sur les véhicules électriques doivent être repoussées d’au moins deux ans.

Miri Savion, directrice adjointe de l’administration fiscale : « Le gouvernement continue d’encourager l’entrée des véhicules électriques, il ne fait aucun doute qu’un véhicule électrique a des avantages par rapport à un véhicule économe en carburant, il est moins polluant, un véhicule électrique reçoit une taxe avantage, le bénéfice total pour un véhicule électrique peut atteindre 77 000 NIS par véhicule En 2023, il s’agit d’une incitation très importante pour un véhicule qui entre dans le pays cette année.

🟦 ANNONCE 🟦

Un véhicule électrique ne paie pas de droit d’accise, qui est une taxe sur les voyages, un véhicule à essence qui paie le carburant, paie une part très importante du droit d’accise.Lorsque l’employeur crédite la valeur d’usage à l’employé, un véhicule électrique bénéficie d’une réduction de 1 200 NIS, il est crédité d’un avantage de faible valeur, est une série d’avantages pour les véhicules électriques, qui sont corrects pour 2023.

Parallèlement à cela, nous devons tout d’abord dire que nous constatons une augmentation de ces véhicules, nous avons atteint plus de 42 000 véhicules, avec ad’utres véhicules et plug-in, il atteint près de 20 % du total des véhicules importés en Israël cette année. Nous constatons déjà un taux important, supérieur à celui des années précédentes.

Les membres de la Knesset ont demandé de savoir quel pourcentage de véhicules électriques il y a en Israël. Moshe Gort, du ministère de l’Économie, a expliqué : « 11 % importés chaque année étaient électriques. Au total, 1,2 % des véhicules sur les routes en Israël aujourd’hui sont électriques. Savion a répondu: « Il est important de regarder une tendance, dans la tendance que nous voyons, il y a une énorme augmentation et un très grand écart entre 21 et 22 qui reflète la tendance. »

Uri Ziskin, de l’administration fiscale, a déclaré : « Les objectifs sont électriques, y compris le plug-in, l’objectif du ministère de l’Énergie pour 2019 parle également d’électrique, y compris le plug-in, l’objectif pour 22 était de 5 %, nous sommes à 22 %. C’est déjà une mesure de l’endroit où nous en sommes dans la pratique. Dans d’autres pays, c’est aussi l’analyse effectuée, des deux types de véhicules. Les membres de la Knesset ont en revanche fait valoir que les 1,1 % de véhicules au total qui sont électriques en Israël, constituent un échec.

🟦 ANNONCE 🟦

Le président de la commission a conclu la discussion et a appelé l’administration fiscale à geler la mesure pendant un an : « L’administration fiscale – la commission est unie à l’avis qu’il faut encourager les véhicules électriques, c’est quelque chose qui devrait être reporté aujourd’hui, et un laps de temps jusqu’à ce que le gouvernement étudie cette question, est-il possible de continuer la prestation ou de le faire ?

C’est d’une manière différente, mais pendant un an que la prestation sera maintenue. Nous n’avons pas encore atteint les pourcentages de pénétration d’autres pays, quelle quantité de pollution atmosphérique y a-t-il des voitures ordinaires et combien des tramways pensez-vous que l’avantage peut être réduit ?

Les membres de la Knesset de tous les partis se tournent vers vous et demandent de reporter l’augmentation des impôts pour l’année. Examinez le processus, et ne venez pas à la veille de l’investiture d’un nouveau gouvernement, augmenter les impôts, nuire à notre santé à tous. C’est une mauvaise décision, qui doit être corrigée, ne signifie pas annuler, mais reporter d’un an et réfléchir. C’est la demande du Comité des Finances de votre part, je vous demande de me revenir avec une réponse dans les 3 jours. »

 

Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !