Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

En date du 16 mars, plus de 30 citoyens israéliens atteints du coronavirus COVID-19 sont traités dans l’unité spéciale d’isolement du centre médical Sheba, située en dehors du bâtiment principal de l’hôpital, à distance de la zone principale destinée aux soins courants.

Le centre médical Sheba a affecté une équipe spéciale pour traiter les personnes contaminées par le coronavirus et surveiller les sujets qui doivent rester en confinement. Les membres de cette équipe ont quitté leur poste habituel pour se consacrer à plein temps aux malades du COVID-19*.

Cette unité spéciale destinée au confinement des sujets contaminés, se trouve à environ 2,5 km des bâtiments principaux de l’hôpital et dispose d’une infrastructure de plomberie et de climatisation séparée.

Le directeur de l’équipe médicale en place  est le Dr. Gadi Segal, directeur du service de médecine interne de l’hopital Sheba Tel Hashomer . Il est epaulé par deux autres spécialistes:
– Dr Gili Regev-Yochay, directrice de l’unité d’épidémiologie des maladies infectieuses au centre médical Sheba
– Dr. Galia Barkai, directrice de la télémédecine, au centre d’innovation ARC de  Sheba

Ce complexe est divisé en trois zones:

La zone A – C’est là que sont dirigées les personnes qui ont été diagnostiquées porteuses du virus. Cet endroit dispose d’une infrastructure entièrement autonome. Personne n’est autorisé à pénétrer dans cette enceinte, pas même le personnel soignant. Toutes les procédures destinées à mesurer les paramètres cliniques essentiels sont effectuées sans contact direct avec les patients grâce à des techniques innovantes.

Zone B – Cette zone de traitement à distance est située dans la “télé-tente“, où se trouvent les membres de l’unité médicale spécialisée. Le contact avec les patients infectés se fait à distance et la tente fonctionne 24h / 24. L’état médical et mental des malades  qui restent dans la zone contaminée est surveillé par des moyens technologiques grâce à la télémédecine. Tous les échantillons utilisés pour vérifier la présence du virus sont prélevés sur les patients via une installation spéciale qui élimine tout contact entre les patients et le personnel médical.

Zone C – C’est une salle où sont centralisées toutes les informations, qui sert de centre de commandement et de communication avec les familles.

* Durée du confinement : 2 semaines

Selon le professeur Arnon Afek, directeur adjoint de l’hôpital Sheba : « Nous mettons tout en œuvre pour minimiser au maximum les risques de contagion en isolant les patients atteints ou à risque. C’est pour cette raison que l’unité spéciale de soin est située à distance de l’hôpital. »
Quant au danger encouru par le personnel médical, il ajoute : « Nous utilisons les applications de télémédecine les plus sophistiquées au monde, issues de l’écosystème israélien et de l’hôpital Sheba. La technologie des capteurs, des robots et des appareils portables permet de minimiser l’exposition de notre personnel médical. L’objectif est de faire en sorte que les israéliens atteints par le virus puissent évoluer dans un environnement où nous répondrons à tous leurs besoins »

Parmi les innovations qui s’avèrent particulièrement efficaces pour minimiser les contacts directs, notons l’usage du Touch-Robot qui opère à distance pour analyser les expressions du visage des patients et exécute des examens de routine.
L’application Datos permet une connexion permanente entre les patients et leurs soignants grâce à un kit qui permet au malade de faire quelques examens de base à intervalles réguliers, qui sont ensuite analysés par le médecin en temps réel.
Tytocare est un autre appareil donné au patient, qui lui permet de faire un examen général et d’analyser l’état de ses poumons, particulièrement menacés par le coronavirus.

 Roland Metzger