Après l’année de crise 2020, le nombre de nouveaux immigrants en 2021 a augmenté de 20 %. L’Aliyah et la ministre de l’Intégration, Pnina Tamano-Shata, ont déclaré lors de la conférence de l’Israel American Council (IAC) que 27 000 nouveaux immigrants arriveraient en Israël en 2021. C’est 5 000 de plus que l’an dernier.

Le ministre a déclaré que cette année s’avérerait encore meilleure que certaines des années habituelles avant la pandémie. « Nous assistons à un grand bond dans le désir de faire l’aliya, en particulier aux États-Unis et en France », a déclaré Tamano-Shata. Elle a ajouté que le ministère comptait sur 25 000 rapatriés cette année, mais cela s’est avéré encore plus.

Selon le ministère, la même aliya était en 2016, et le record était la dernière année avant la pandémie : en 2019, 35 000 rapatriés sont arrivés dans le pays.

Selon les informations fournies par Ynet, cette année le nombre de rapatriés d’Argentine a augmenté de 50 %, l’aliya française a augmenté de 41 % et d’ici la fin de l’année 3 500 personnes en viendront. En 2021, Israël accueillera environ 7 000 rapatriés de Russie et 2 800 d’Ukraine.