Haïfa lance un projet culturel innovant appelé le bus accordéon. Le Bureau d’intégration de la ville, en coopération avec la société Egged et le ministère de l’Aliyah et de l’Intégration, invite les rapatriés aux talents musicaux et artistiques à participer.

Selon l’idée, les participants montent dans le bus, exécutent 1 à 2 compositions pour les passagers, apportant des notes agréables à leur voyage ennuyeux, puis descendent à l’arrêt de bus et attendent le prochain bus.

Le lieu d’interaction culturelle dans les transports sera hebdomadaire et le jeudi. Jusqu’à présent, cinq «artistes du peuple» ont chanté des chansons dans des bus sur différents itinéraires.

Haifa Today clarifie: le bureau du maire dit que c’est le moyen de soutenir les rapatriés doués en musique qui se sont retrouvés sans travail en raison de la crise des coronavirus.

🟦 ANNONCE 🟦


IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News