24h/24 et 6j/7 : Vous souhaitez rester informé ? Rejoignez les fils d'actualités sur Facebook Rejoignez notre page Facebook.

La station balnéaire israélienne de la mer Rouge sera transformée en une zone spéciale, ce qui ressemblera à un voyage à l’étranger. Selon le plan de sauvetage d’Eilat, qui sera revu cette semaine par le cabinet des coronavirus, il ne sera possible d’entrer dans la zone touristique de la ville qu’avec un certificat de test négatif réalisé dans les 48 heures avant.

Les entrées de la zone des hôtels et des installations touristiques seront contrôlées par la police. Des points de contrôle y seront installés avec la possibilité de passer une analyse du coronavirus. Actuellement, Eilat est considérée comme une ville «verte» et ces mesures visent à maintenir ce statut. Le programme couvre également la zone des hôtels de la mer Morte et, à l’avenir, la zone hôtelière du Kinneret y sera reliée.

Les Israéliens qui préfèrent se rendre à Eilat en avion pourront se faire tester à Ben Gourion, et pour les automobilistes, un tel point est prévu à distance de la ville sur l’autoroute 90.

Le plan, développé par le maire d’Eilat, Yitzhak Alevi, début octobre , comprend également le maintien d’un certain pourcentage d’occupation des chambres d’hôtel, le contrôle de l’entrée des restaurants, le maintien à distance et le port de masques.

Des commerces pourront ouvrir dans ces «îles» touristiques.

🟦 ANNONCE 🟦

La possibilité d’accueillir des touristes étrangers est également envisagée. Ils devront présenter un certificat de tests négatifs à l’aéroport de Ramon, et à partir de ce moment, ils ne pourront plus quitter Eilat nulle part avant la fin des vacances.

Le bureau du maire a déclaré que la ville avait un besoin urgent du retour des vacanciers, car seul un tel plan permettrait d’éviter une catastrophe économique à Eilat. «Cela donnera aux Israéliens l’occasion d’échapper à la dure réalité de la crise du corona et de sauver la ville du chômage», indique le communiqué.



Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !