En distribuant des quotas d’importations hors taxes de bœuf haché pour 2022, la commission du ministère de l’Économie a assuré « la disponibilité de l’un des produits de base de la cuisine israélienne », a déclaré Dani Tal, président de la commission des quotas. Les grandes chaînes de vente au détail qui ont remporté l’appel d’offres se sont engagées à vendre de la viande hachée à 28-30 shekels par kilogramme.

Selon le responsable, grâce à la procédure concurrentielle, les prix seront inférieurs à cette année (29-31 shekels par kilogramme), malgré une augmentation significative des prix de la viande bovine sur les marchés mondiaux.

L’importation en franchise de droits de produits carnés en Israël n’est encore possible que dans le cadre de contingents spéciaux limités. Le volume total des quotas sur les importations de bœuf haché pour 2022 est de 13 750 tonnes, soit environ 1,5 kg de produit par habitant et par an.

Le quota le plus important (5 000 tonnes) a été reçu par la société Melinda, qui fait partie du groupe alimentaire Neto ; 3 500 tonnes de viande hachée ont été autorisées à être importées sans droits par la chaîne Shufersal. Ces entreprises se sont engagées à vendre de la viande hachée à 29 et 28 shekels par kilogramme, respectivement.