24h/24 et 6j/7 : Vous souhaitez rester informé ? Rejoignez les fils d'actualités sur Facebook Rejoignez notre page Facebook.

Un habitant de Rishon Lezion qui ressentait une douleur intense à l’œil a contacté à plusieurs reprises la caisse de santé, mais selon lui, ils ont d’abord refusé de le référer aux urgences. On a découvert plus tard qu’il avait de l’herpès, mais en raison du retard du diagnostic et de la mise à disposition d’un traitement approprié tant à la caisse d’assurance maladie qu’à l’hôpital, sa vision de l’œil gauche s’est progressivement détériorée et, par conséquent, il a même commencé à souffrir de dépression et d’anxiété. Selon un avis joint au procès, il reste handicapé physique et mental.

Deux fois, à trois jours d’intervalle, un habitant de Rishon Lezion (37 ans) est venu à la Clalit, se plaignant de violents maux de tête et de douleurs au front ainsi que d’une éruption cutanée, d’un gonflement et d’une douleur à l’œil gauche. À deux reprises, il a demandé au médecin de famille de l’orienter vers les urgences, mais cela lui a été refusé et il a été renvoyée chez lui avec un traitement antibiotique.

Selon le procès déposé devant le tribunal il y a environ un mois et demi, l’homme n’est retourné chez le médecin de la caisse d’assurance maladie que pour la troisième fois, et alors que sa douleur était déjà insupportable, le médecin, après un examen sommaire, l’a référé aux urgences. À l’hôpital Assaf Harofeh, l’homme a été diagnostiqué avec une infection à herpès zoster ( zona ) à l’œil gauche qui a provoqué une inflammation des méninges et du nerf optique. Il a été admis au service de neurologie, où il a été traité avec des médicaments antiviraux intraveineux.

Selon le procès, dans un certain nombre de tests effectués par l’ophtalmologiste dans le cadre de l’hospitalisation, l’homme a été diagnostiqué avec une diminution de l’acuité visuelle, et il a donc également été décidé de le traiter avec des stéroïdes en plus des médicaments qu’il a reçus.

Après environ deux semaines d’hospitalisation, l’homme est sorti de l’hôpital avec pour instruction de poursuivre le traitement aux stéroïdes. Après sa sortie, l’homme est retourné plusieurs fois à l’hôpital, se plaignant à chaque fois de douleurs intenses, et on lui a diagnostiqué une neuropathie (maladie des nerfs) due à l’herpès, et non une poussée de zona dans l’œil gauche comme ce l’etait en fait. Dans ces circonstances, à chaque fois, l’homme a été relâché chez lui sans traitement approprié.

🟦 ANNONCE 🟦

Dommages irréparables

Selon l’avocat Shapira et Gold, en raison du retard dans le diagnostic du zona et du retard dans la fourniture du traitement approprié par la suite, la vision de l’homme dans son œil gauche s’est progressivement détériorée et, par conséquent, il a commencé à souffrir d’un trouble de l’adaptation accompagné de dépression et anxiété. »En pratique, le plaignant se retrouve avec des dommages graves et irréversibles, ils ont un impact sur tous les aspects de sa vie », indique le procès.

Attaché au procès était un avis médical du professeur Yitzhak Ben Sira, un expert des maladies oculaires qui a déclaré que la conduite des équipes médicales, tant à la caisse de santé Clalit qu’à l’hôpital ‘Assaf Harofeh’, tout a été fait de façon extrêmement négligente, dévié d’une conduite raisonnable, et en fait a causé directement des dommages au demandeur.

Selon le professeur Ben Sira, les deux premières fois que l’homme s’est rendu à la caisse de santé, le patient présentait tous les signes cliniques clairs d’herpès zoster, et il était de son devoir de prendre ses plaintes au sérieux et de le référer d’urgence au service des yeux.

🟦 ANNONCE 🟦

« Le traitement de routine de ses plaintes par le médecin a entraîné un retard critique dans l’établissement du bon diagnostic et le début du traitement bien au-delà des 72 heures, qui sont essentielles au succès du traitement », déclare le Pr Ben Sira. Selon lui, le demandeur n’a reçu un traitement qu’environ 100 heures après le premier rendez-vous, lorsqu’il a présenté des symptômes de zona. « Cette période de temps n’est pas raisonnable, et c’est celle qui a le plus probablement causé des dommages à sa vision dans son œil gauche », a déclaré l’expert.

Le professeur Ben Sira a également critiqué la conduite du personnel médical d’Asaf Harofeh. Selon lui, environ une semaine après la libération, lorsque l’homme est retourné aux urgences en raison d’une douleur intense, les médecins ont fait un diagnostic erroné et l’ont relâché avec seulement des analgésiques. Selon l’expert, si, lors de la première attaque, les médecins de l’hôpital ont traité le plaignant comme il se doit, lors des attaques répétées, le traitement n’a pas satisfait aux normes médicales acceptées et a contribué à endommager la vision de l’œil gauche.

Le professeur Ben Sira a estimé les incapacités du plaignant à la suite des événements à 20 % en permanence en raison des dommages à l’acuité visuelle, 20 % en permanence en raison des maux de tête sévères et 20 % en permanence en raison des dommages neurologiques. L’expert a également déclaré que si le demandeur développe une maladie chronique de douleur nerveuse, qui interférera avec son activité, il sera ajouté au pourcentage d’invalidité.

Impact mental aigu

Attaché au procès était un autre avis, par le Dr Rebecca Cohen, experte en psychiatrie, qui a évalué l’incapacité mentale permanente du plaignant à un taux de 10% en raison d’un trouble d’adaptation accompagné de dépression et d’anxiété.

« Avant les événements qui font l’objet du procès, le demandeur était un jeune homme sain, vigoureux et jovial. À la suite des événements et en raison de la négligence des accusés ou de toute personne en leur nom, le demandeur s’est effondré mentalement, a sombré dans la dépression et est devenu un navire brisé », affirment les avocats Shapira et Gold.

La demande d’indemnisation pour lésions corporelles dues à une négligence médicale, à l’encontre de «Klalit Health Services» et de l’hôpital «Assaf Harofeh» (l’État), a été placée sur le montant maximal autorisé par le tribunal (2,5 millions de NIS) et a été récemment soumis au tribunal de première instance de Tel-Aviv.

En réponse, la Clalit a déclaré :
La déclaration n’a été reçue que récemment et une réponse sera donnée dans le cadre du processus judiciaire.

L’hôpital Assaf Harofeh a répondu : « 
Le procès est récemment arrivé à notre centre. D’après un examen du procès et son examen par un expert senior, il n’y a aucune faille dans le traitement fourni. Nous sommes conscients des sentiments du plaignant, mais ses dommages sont le résultat de sa maladie rare et non, à Dieu ne plaise, en raison d’un échec dans son traitement. Pour la confidentialité, nous ne pouvons pas développer l’affaire dans ce contexte. Notre position sera présentée dans son intégralité devant les tribunaux compétents. »

* Le contenu de cet article ne constitue pas un avis professionnel, une recommandation, un substitut à la consultation d’un expert ou à un avis médical.



Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !