24h/24 et 6j/7 : Vous souhaitez rester informé ? Rejoignez les fils d'actualités sur Facebook Rejoignez notre page Facebook.

Trois scientifiques israéliens, professeurs à l’Institut Weizmann et à l’Université hébraïque, demandent notre aide pour collecter une base de données pour développer un algorithme d’auto-apprentissage pour la détection précoce des foyers locaux de coronavirus répandus dans tout le pays.

En Corée du Sud, ils ont réussi à ralentir la propagation de l’infection sans restrictions draconiennes et blocus, grâce à des tests de masse pour le COVID-19 et à la détection et à l’isolement précoces des foyers d’infection. Dans ce pays, que l’OMS considère comme un exemple de politique anti-épidémique efficace, des dizaines de milliers de tests virologiques sont effectués quotidiennement. En Israël, il n’y a pas d’équipement pour les tests de masse, et le gouvernement agit avec d’autres méthodes d’interdiction, en placant l’Etat en état d’urgence en fermant de nombreux endroits.

En tant qu’initiateurs du projet, les professeurs Eran Segal, Beni Geiger et Yuval Dor, ont expliqué à Haaretz, leur objectif est de donner au ministère de la Santé un outil plus subtil et efficace pour lutter contre l’épidémie, ce qui rendra les restrictions «ciblées» et ramènera à la vie normale la partie du pays.  Dans le même temps, l’algorithme aidera à déterminer le degré d’efficacité de la politique anti-épidémique actuelle du gouvernement.

L’efficacité des programmes d’auto-apprentissage basés sur l’intelligence artificielle est déterminée par la taille de la base de données sur laquelle le programme étudie. Plus les Israéliens acceptent de remplir quotidiennement un court questionnaire élaboré avec la participation du Ministère de la santé, plus vite un outil efficace pour lutter contre la propagation du coronavirus peut apparaître en Israël, éliminant ainsi la nécessité d’une surveillance électronique des citoyens et d’autres situations d’urgence.

 

🟦 ANNONCE 🟦



Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !