La prévalence de la myopie est en augmentation dans le monde, la moitié de la population devrait avoir un certain degré de myopie d’ici 2050. Parallèlement à cela, l’âge des premiers symptômes de la myopie diminue également rapidement. La sévérité des manifestations de la myopie et de ses complications, comme par exemple la cécité irréversible, est également croissante. Les scientifiques notent que les enfants sont l’un des groupes les plus vulnérables à cet égard.

Les chercheurs pensent que les principales raisons de cette tendance effrayante sont les conséquences de la vie dans la société urbaine moderne : « être assis entre quatre murs » constant et plus de temps passé dans les appareils numériques. L’adoption généralisée des smartphones et des tablettes au cours de la dernière décennie est devenue un nouveau facteur de risque, en particulier pour les enfants. Le principal groupe à risque de myopie chez les enfants comprend les enfants qui utilisent régulièrement des smartphones pendant de longues périodes continues (environ 8 heures par jour). Et ceux d’entre eux qui gardent les smartphones à une distance proche de leurs yeux (moins que lors de la lecture d’un livre ordinaire).

Une équipe internationale d’ophtalmologistes dirigée par Joshua Foreman du Département de chirurgie ophtalmique de l’Université de Melbourne (Australie) a mené une analyse approfondie multivariée de 3 325 articles scientifiques du monde entier sur la myopie et a découvert que, selon diverses sources, de 74 à 76% des enfants qui passent beaucoup de temps derrière des gadgets ont un risque accru de développer une myopie. Dans le même temps, chaque heure supplémentaire par semaine consacrée à un smartphone ou une tablette augmente de 2 % la probabilité de développer une myopie.

Les scientifiques ne connaissent pas encore les raisons exactes d’un effet aussi néfaste des gadgets sur la vision. Parmi les raisons probables, on considère que les petits caractères sur un petit écran amènent les utilisateurs à tenir leur smartphone plus près de leurs yeux, raccourcissant la distance standard habituellement utilisée pour lire des livres. De plus, un rétroéclairage de l’écran lumineux qui n’est pas naturel pour les yeux et souvent contrasté avec une faible lumière ambiante causera des problèmes de mise au point.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News