24h/24 et 6j/7 : Vous souhaitez rester informé ? Rejoignez les fils d'actualités sur Facebook Rejoignez notre page Facebook.

Israël est l’un des rares pays au monde à exiger une loi pour effectuer des tests corona à l’entrée de ses portes • Un groupe d’hommes d’affaires et de particuliers a soumis un avertissement avant de déposer une pétition sur le sujet. Le ministère de la Santé examine les options pour changer le contour actuel

Un avis avant de soumettre une requête à la Haute Cour a été envoyé au Premier ministre, au ministre de la Santé et au directeur général du ministère de la Santé au nom d’un groupe d’hommes d’affaires et de particuliers par l’avocat Tal Shachar. L’avocat Shachar définit les tests corona pour tous ceux qui entrent en Israël sont tenus d’effectuer comme un « fardeau déraisonnable » et comme une loi qui devrait être abrogé.

On rappellera que tous ceux qui entrent en Israël sont tenus d’effectuer des tests corona – à l’aéroport Ben Gourion ou aux passages terrestres et des tests corona à effectuer un jour avant le décollage).

Le ministère de la Santé a récemment évoqué la possibilité d’annuler ou de modifier le schéma qui oblige tous les passagers à subir lesdits tests – mais à ce stade la situation reste inchangée (à l’exception d’une baisse du prix du test depuis le 1er avril). La raison invoquée par le ministère de la Santé pour l’obligation de tester réside dans la possibilité d’effectuer un séquençage génétique pour les tests dont les résultats sont positifs afin de détecter des variants. Les touristes entrant en Israël sont tenus en plus de ce test d’effectuer un test PCR également 72 heures avant le départ. Ce sont les passagers qui financent les tests. 63,2 NIS à l’aéroport Ben Gourion (prépayé) et 80 NIS aux points de passage terrestres, soit des dizaines de millions de shekels par mois.

Le ministère de la Santé comprend qu’une modification de ce schéma obligatoire sera également nécessaire face à la pression publique, et plusieurs options sont envisagées, notamment l’annulation de l’inspection corona que les touristes sont tenus d’effectuer avant le départ, la réalisation d’inspections par pays, la renonciation et l’obligation d’isolement jusqu’à nouvel ordre. Jusqu’à ce que l’un ou l’autre schéma soit mis en œuvre, l’avocat Shachar demande dans une lettre de stopper le test comme d’autres pays l’ont fait.

🟦 ANNONCE 🟦

« Ces dernières semaines, de nombreuses voix d’experts se sont fait entendre en Israël déclarant que le moment était venu d’annuler lesdits tests. Ces voix indiquent clairement que dans la situation actuelle de morbidité marginale dans le pays, il n’y a plus aucun intérêt à effectuer les tests. » Il a en outre été avancé que le taux de personnes entrant en Israël vérifiées avec le Corona est extrêmement faible « et ne justifie pas à l’heure actuelle l’obligation légale qui continue d’effectuer de telles inspections ». Quant à l’affirmation selon laquelle le but des tests est de localiser des variantes, il a été avancé qu' »il est clair que des tests d’échantillonnage peuvent être effectués aux frais de l’État, ce qui permettra à ceux qui entrent dans le pays d’économiser des dizaines de millions de shekels, d’éviter la détresse mentale , gaspillage de ressources, nuisance publique, violation inutile de la liberté de mouvement et des droits de l’homme. »

La lettre mentionne qu’Israël est l’un des rares pays au monde qui exige par la loi que les tests Corona soient effectués à l’entrée de ses portes, y compris vis-à-vis de pays comme l’Australie, qui a mis en place un assouplissement de sa politique d’entrée.

« Il semble que le moment soit venu de dire ‘assez, assez et assez' », indique la lettre. « Avec tout le respect que je vous dois, il est temps d’intérioriser que » l’urgence « est déjà terminée ici et dans le monde et qu’il est impossible de maintenir un état en » alerte d’absorption « juste pour qu’un jour une variante puisse être découverte ici qui ne soit pas clair, le cas échéant, avec des droits constitutionnels. Il a un poids énorme.  » La lettre rappelle aux décideurs que la Haute Cour a déjà statué que les droits de l’homme doivent être respectés, même en cas d’urgence, et qu’ils n’hésiteront pas à saisir la justice dans cette affaire également.

 

Apres plus de 10 années sur le Net, la société de médias Alyaexpress-News qui gère les sites Infos-Israel.News, Rak Be Israel, CQVC, et Ougasheli pourrait fermer d'un jour à l'autre.

NOUS N'AIMONS PAS DEMANDER DE DONS A NOS LECTEURS, NI RENDRE NOS ARTICLES PAYANTS COMME DE NOMBREUX SITES AUJOURD'HUI. MAIS NOUS SOMMES FACE AU MUR ! 

🟦 ANNONCE 🟦
C'est un travail de tous les jours, avec une information réactive à l'actualité, nous aimons ce que nous faisons car notre seul objectif est de défendre Israel et d'informer notre public francophone , mais nous n'arrivons plus à boucler le paiement des charges depuis le début de cette satané pandémie et nous avons besoin d'une aide (même petite) mais régulière ! Aidez nous !

POUR UN DON LIBRE

 

POUR UN DON MENSUEL 

 

Merci à tous. Toute l’équipe d'Infos Israel.News.

 

SUIVEZ L'INFORMATION EN CONTINUE AUSSI SUR NOS SITES CQVC.ONLINE, ALYAEXPRESS-NEWS ET RAKBEISRAEL

(Cliquez sur le nom du site pour découvrir d'autres infos inédites)