24h/24 et 6j/7 : Vous souhaitez rester informé ? Rejoignez les fils d'actualités sur Facebook Rejoignez notre page Facebook.

Après avoir échoué à un programme gouvernemental de dix ans pour le développement des sources d’énergie renouvelables, le ministre de l’Énergie Yuval Steinitz a annoncé son intention de rattraper son retard au cours des 10 prochaines années et, d’ici 2030, d’augmenter la part des sources d’énergie renouvelables dans la consommation totale d’énergie d’Israël à 30%.

L’administration de l’électricité, commandée par le ministère de l’Énergie, a évalué son réalisme et sa viabilité économique et a répondu positivement aux deux questions. Le document , qui a été soumis à un débat public, a déclaré qu’Israël est tout à fait capable de se fournir en énergie propre de 30% – et cela sera économiquement avantageux, car cela réduira considérablement les émissions de substances nocives dans l’atmosphère.

Le rapport note qu’après de nombreux essais et échecs, le soleil devrait être reconnu comme le type optimal d’énergie « verte » pour Israël: la croissance de la production d’énergie propre ces dernières années a été presque exclusivement due aux panneaux solaires photovoltaïques. Tout le reste, y compris les éoliennes, est associé à des difficultés beaucoup plus importantes.

Israël n’est pas riche en espace libre. Si vous concentrez toute l’énergie solaire dans les régions désertiques du sud du pays, le coût de l’énergie augmentera en raison du coût de son transport via les réseaux à haute tension. Les experts de l’Administration de l’électricité notent que pour atteindre un objectif aussi ambitieux, il sera nécessaire de créer une infrastructure pour l’accumulation d’électricité (stations de batteries) et de maximiser la réalisation du potentiel des toits israéliens, dont seule une petite partie est désormais recouverte de panneaux solaires.

Pour cela, en particulier, il est recommandé que les panneaux solaires sur les toits soient inclus dans la norme obligatoire pour les nouvelles constructions – tout comme cela a été fait dans le passé avec les chaudières solaires. Les experts notent que seule cette manière peut éviter des différends et des litiges prolongés entre les acheteurs d’appartements dans des immeubles d’habitation.

🟦 ANNONCE 🟦

En 2009, le gouvernement s’est engagé à fournir 10% de la consommation d’énergie grâce à des sources d’énergie renouvelables d’ici 2020. Jusqu’à récemment, ils ne tentaient d’atteindre cet objectif que par la construction de centrales solaires géantes par les forces des monopoles israéliens, et la part des sources d’énergie renouvelables « gelait » à environ 2%. Ce n’est qu’au cours des deux dernières années que le gouvernement a commencé à abolir les frondes bureaucratiques qui ont entravé le développement massif de centrales solaires sur les toits des maisons, des bâtiments publics et commerciaux. L’affaire a progressé, mais la décision gouvernementale n ° 4450, adoptée en janvier 2009, n’a toujours pas été satisfaite – en 2020, Israël ne couvre pas plus de 5% de ses besoins en énergie solaire et autres énergies « vertes ».

Il convient de noter que, lorsqu’il a ordonné une évaluation de la réalité et de la rentabilité du développement accéléré de l’énergie solaire, le ministère de Yuval Steinitz s’est montré particulièrement préoccupé par les producteurs de gaz israéliens. Les auteurs du rapport ont calculé comment la croissance des centrales solaires affectera la consommation de gaz naturel – et sont arrivés à la conclusion que l’impact sera très faible, à un niveau de quelques pour cent. Le rapport souligne qu’en raison du taux de croissance démographique élevé, le PIB du pays continuera de croître de 3 à 4% par an, et à ces taux, la croissance de la consommation d’électricité augmentera également d’environ 2,5 à 3% par an. En conséquence, les émissions atmosphériques augmenteront également – le programme de développement de l’énergie solaire proposé n’arrêtera pas cette croissance, mais la ralentira seulement.



Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !