Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Lorena Khateeb travaille au ministère des Affaires étrangères d’Israël au sein du Département de la diplomatie numérique, et depuis que la paix avec le royaume arabe a été annoncée, elle a été un lien entre Israéliens et Emiratis à travers les réseaux sociaux. Dans un entretien à l’Agence AJN, il a assuré qu’elle vit cette nouvelle étape « comme un rêve » et qu’elle espère que la « décision courageuse » sera imité par d’autres pays dans un proche avenir. En outre, elle a exprimé son désir de devenir ambassadrice d’Israël aux Émirats arabes unis.

Une nouvelle réalité se vit depuis la signature des Accords d’Abraham à Washington le 15 septembre, qui a ouvert des portes que personne n’avait imaginées. Avec les liens formels entre Israël et les Émirats arabes unis, la myriade d’expressions d’affection entre les Émirats et les Israéliens ont été les premiers signes que quelque chose commençait à changer au Moyen-Orient.

🟦 ANNONCE 🟦

Ce nouveau scénario a des protagonistes importants, des premiers ministres, des présidents et de toute la diplomatie, qui ont montré que tous les efforts pour la paix n’étaient pas vains et qu’il était possible d’écrire une nouvelle page de l’histoire.

Au milieu de toute la diplomatie, des hommes et des femmes émiratis et israéliens ont commencé à construire des ponts entre les deux peuples. À l’ère du numérique, et au milieu d’une pandémie mondiale qui limite les rencontres en face à face, les réseaux sociaux ont été le cadre des premiers messages d’affection. L’amour et la lutte inlassable pour la paix ont été le moteur principal de ces réalisations sans précédent.

Les nouvelles technologies se sont abandonnées aux pieds de ces protagonistes qui ont fait les premiers pas vers la coexistence, et eux aussi faisaient partie de ce grand chapitre. Lorena Khateeb travaille au ministère israélien des Affaires étrangères au sein du Département de la diplomatie numérique et a été l’une des principales voix qui ont contacté les Émirats. Avec des messages en arabe, il a réussi à se rapprocher de la communauté émiratie, apportant les gestes d’amour et d’affection des Israéliens à ses nouveaux amis dans le Golfe. Dans une interview à l’ Agence AJN , elle a raconté comment elle a vécu les premiers moments de cette nouvelle ère qu’elle définit comme «un rêve», et a assuré qu’elle aspire à être l’ambassadrice d’Israël aux Emirats Arabes Unis .

🟦 ANNONCE 🟦

D’origine druze, Khateeb travaille depuis longtemps pour tisser des liens avec le monde arabe. « La première chose à laquelle j’ai pensé, c’est que les personnes qui nous contactent n’auront plus peur de faire entendre leur voix et qu’elles pourront enfin connaître de près le vrai visage d’Israël », a-t-il déclaré. «J’espère que la décision courageuse des Emirats et de ses dirigeants ouvrira la voie à d’autres accords. La paix est notre solution et notre objectif pour un monde meilleur », a-t-il ajouté.

Khateeb faisait partie de l’une des délégations israéliennes qui s’est rendue à Dubaï dans le cadre de la voie tracée par les accords. «La rencontre était passionnante, les gens étaient très chaleureux, cela m’a fait aimer l’endroit et la culture», a-t-il déclaré à propos de son voyage. « J’ai toujours été curieux de connaître sa vie de près, et maintenant que l’accord de paix a été signé, c’est possible », a-t-elle déclaré.

Voici l’interview complète que Lorena Khateeb a eue avec l’ Agence AJN :

AJN- Quels sentiments ressentez-vous lorsque vous vivez un moment historique en termes de relations entre Arabes et Israéliens?
LK- Nous vivons des jours incroyables et historiques. Je n’avais jamais imaginé que cela pouvait arriver, en tant que femme qui parle la langue arabe, j’ai toujours voulu rencontrer nos voisins, j’ai toujours voulu visiter ces pays et découvrir leur culture. J’ai toujours été curieuse de connaître leur mode de vie, surtout après avoir commencé à travailler dans le département de diplomatie numérique du ministère israélien des Affaires étrangères et établi des liens avec des gens du monde arabe. J’ai toujours été curieuse de connaître sa vie de près, et maintenant que l’accord de paix a été signé, c’est possible.

AJN- Comment se sont déroulés les premiers instants après les accords dans vos bureaux du ministère des Affaires étrangères?
LK- Les premiers moments étaient comme un rêve pour moi, nous en étions tous excités. Je l’ai ressenti comme une formidable opportunité, une opportunité de paix véritable, de stabilité au Moyen-Orient, de fraternité. Maintenant, je sais que la paix est possible, les gens des deux côtés la veulent.
Ma première pensée a été que les personnes qui nous contactent n’auront plus peur de faire entendre leur voix et qu’elles pourront enfin se rapprocher du vrai visage d’Israël et ne pas s’en tenir à la façon dont les médias essaient de le présenter.
Si nous pouvons avoir un impact en utilisant les médias sociaux et le discours que nous créons, alors il est possible d’avoir un impact plus important sur le terrain. J’ai réfléchi à la façon dont je vais recevoir les gens, leur montrer des endroits en Israël et comment les gens vivent ensemble dans la coexistence et la paix. Par exemple, je veux vous montrer que dans mon village, nous vivons ensemble musulmans, chrétiens et druzes, et que dans les universités, nous étudions ensemble, peu importe qui est chacun ou en quoi il croit.

AJN- Qu’attribuez-vous le grand amour et les expressions d’affection entre les deux pays?
LK- Après tout, si vous n’aimez pas ce que vous faites, vous ne réussirez pas. Si vous n’aimez pas votre prochain dans la vie, vous ne pouvez pas progresser.
Je pense que l’amour entre les gens a toujours été là. Le peuple arabe a toujours considéré Israël comme un ennemi parce que c’est ce que les médias essaient de montrer. Faisant partie d’une minorité au sein d’une minorité, étant une femme druze, je dis toujours: nous avons des défis, nous avons des problèmes en Israël comme partout, nous n’essayons pas de dire que tout est rose et beau ici. Mais en Israël, je me bats toujours pour que ma communauté change ce qui n’est pas bon pour moi, et c’est ce que signifie être la seule démocratie au Moyen-Orient: vous pouvez exprimer votre opinion si vous n’êtes pas d’accord, mais dans le monde, nous nous battons pour notre patrie, pour Israël . Rares sont ceux qui cherchent à présenter Israël comme un ennemi. Et c’est ce que nous allons combattre: nous allons présenter la vérité sur Israël, avec des faits concrets du terrain, et nous réfuterons les mensonges. A l’heure où les médias manipulent et où les gens le savent, nous partageons dans notre département la Terre des Israéliens, des minorités qui ont réussi à s’intégrer au milieu du monde arabe, avec des histoires de coexistence.

AJN- Vous êtes l’un des visages israéliens les plus visibles parmi les pays arabes liés à Israël. Quel est le secret de votre succès?
LK- Je pense que le secret de mon succès est, comme je l’ai déjà dit, mon amour pour la profession. Aimer ce que vous faites est la clé. Aussi persévérance, transparence et honnêteté. Vous devez être authentique pour réussir, vous devez faire passer votre message clairement, parler directement et à voix haute, pour montrer les choses simples. Il faut toujours savoir innover, nous vivons à l’ère des imitations, donc chacun a besoin de développer sa personnalité et d’exploiter ce qui vous rend unique et différent. Et le plus important est de continuer, j’ai franchi toutes sortes d’obstacles en cours de route et je n’ai jamais abandonné.

AJN- Quelle est l’influence des réseaux sociaux et du travail qu’Israël fait depuis des années sur eux?
LK- Les médias et les réseaux sociaux font déjà partie de nos vies, et ils ont un impact positif et négatif sur l’image d’Israël dans le monde, et à tous les niveaux de la vie. Je pense qu’avec l’aide de nos pages et du travail au sein du département numérique du ministère des Affaires étrangères et en particulier en arabe, nous avons réussi à influencer et à toucher des personnes de partout dans le monde arabe. Nous recevons de nombreuses demandes et messages de paix, des personnes cherchant à déménager en Israël, des personnes qui soutiennent Israël. Nous créons la scène, nous créons le dialogue entre les peuples.Les gens veulent construire des ponts avec les Israéliens. À travers nos pages, ils rencontrent le citoyen israélien ordinaire, et ils se rendent compte qu’il n’est pas l’ennemi.

AJN- À quel point en sommes-nous dans cette nouvelle étape et comment imaginez-vous l’avenir?
LK- Ce n’est pas une question simple. Je n’aime pas me limiter et mes ambitions et il est impossible de savoir ce que la vie nous prépare, mais je me vois comme l’ambassadeur d’Israël dans l’un des pays arabes, j’aspire à être aux Emirats, car j’ai un très bonne connexion avec les gens là-bas.

AJN- Quels sont vos principaux amis avec lesquels vous avez noué une relation qui restera dans l’histoire?
LK- J’ai beaucoup d’amis, mais les personnes avec qui j’ai beaucoup parlé sont Thani Al-Shirawi, le Dr Majed al-Sarah, Ali Al-Hamadi, entre autres.

AJN- Dans quelle mesure cela affecte-t-il les économies des pays?
LK- L’accord a un énorme potentiel commercial et commercial dans une variété de domaines, l’éducation, l’agriculture, les affaires et plus encore, j’espère que cela aide et est une opportunité pour les deux parties d’en profiter.

AJN- Y aura-t-il plus d’accords avec plus de pays?
LK- Impossible de savoir. J’espère que la décision  courageuse des Émirats arabes unis et de ses dirigeants ouvrira la voie à davantage d’accords, la paix est notre solution et notre objectif pour un avenir et un monde meilleurs.

AJN- Quelle a été votre expérience la plus incroyable ces derniers temps?
LK- L’une des expériences les plus fascinantes que j’ai vécues a été de diriger et de participer à une délégation civile dans l’organisation réserviste où nous avons rencontré des gens des Émirats arabes unis. J’ai appris à connaître des gens extraordinaires grâce à mon travail, la rencontre était passionnante, les gens étaient très chaleureux, cela m’a fait aimer l’endroit et la culture. C’était incroyable.


🟦 ANNONCE 🟦

   
Inscrivez vous au RSS
Comment ajouter notre site sur l’écran d’accueil de votre téléphone ?
C'est très simple !
– Pour Android :
Rendez vous sur notre site : https://rakbeisrael.buzz/
Tapez sur le menu du navigateur, en haut, à droite de votre écran (3 points sur Google chrome)
Tapez sur « Ajouter à l’écran d’accueil »
– Pour Iphone :
Rendez vous sur notre site : https://rakbeisrael.buzz/
Cliquez le bouton « Partager » (carré en bas de l’écran, d’où sort une flèche)
Tapez sur « Sur l’écran d’accueil »
Tapez sur « Ajouter »

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): [email protected]

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : [email protected]

Abonnez vous à notre Newsletter à Infos-Israel.News

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael
Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !