Les scientifiques de l’Université Ben Gourion ont cultivé des crevettes entièrement mâles pour éradiquer la schistosomiase en Afrique subsaharienne. Maintenant, avec la start-up israélienne Enzoomic, ils ont produit des crevettes entièrement féminines – bien meilleures pour contrôler la maladie.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

«Nous avons réussi à atteindre la population monosexuelle sans l’utilisation d’hormones ou de modifications génétiques, ce qui nous a permis de répondre à la fois aux considérations agricoles, qui favorisent les populations monosexes et aux préoccupations écologiques. Les crevettes sont des agents de lutte biologique efficaces contre les escargots porteurs de parasites et, puisque nous pouvons maintenant utiliser des crevettes monosexes, qui ne se reproduisent pas, cela réduit le risque que les crevettes deviennent une espèce envahissante « , déclare Levy.

BGU, est partenaire de » Espoir Pour La Santé « (EPLS) ) Biomedical Research Center, une organisation de recherche médicale sénégalaise à but non lucratif, qui concentre ses recherches sur les maladies infectieuses tropicales qui sévissent fréquemment dans les pays d’Afrique subsaharienne, notamment la bilharziose et le paludisme.

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !