Dr. Roy Kishony de l’Institut de technologie Technion-Israël. Photo: courtoisie
Dr. Roy Kishony de l’Institut de technologie Technion-Israël. Photo: courtoisie

Le système d’IA conçu par le technion israélien pour identifier le bon antibiotique et la bonne dose pour guérir l’infection d’un individu est en route !.

Aujourd’hui, grâce à la société Maccabi  de l’Institut israélien KSM, le système est sur le point de se concrétiser.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Cette technologie innovante mise au point par des chercheurs de l’Institut de technologie Technion-Israël et de l’Institut de recherche et d’innovation Kahn-Sagol-Maccabi des services de santé de Maccabi pourrait améliorer le traitement aux antibiotiques et entraver le développement de bactéries résistantes.

La technologie, présentée dans une étude publiée dans Nature Medicine , était une collaboration unique entre l’Institut KSM du Maccabi, dirigé par Varda Shalev, et les chercheurs de Technion, Roy Kishony et Idan Yelin.

« Il est maintenant possible de prédire par ordinateur le niveau de résistance bactérienne aux bactéries causant une infection », a déclaré Yelin. «Cela se fait en pondérant les données démographiques, y compris l’âge, le sexe, la grossesse ou le domicile comme la maison de retraite, ainsi que les niveaux de résistance mesurés dans les cultures d’urine antérieures du patient ainsi que ses antécédents avec des médicaments.»

Les chercheurs ont découvert que l’utilisation de la technologie pourrait réduire d’environ 40% la probabilité de choisir le mauvais médicament. Shalev a déclaré qu’il s’agissait «d’une véritable avancée dans le domaine de la résistance aux antibiotiques».