Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

On sait que le nouveau coronavirus affecte la plupart des patients en effaçant au moins temporairement deux de leurs sens: l’odorat et le goût. Il y a eu des rapports dans la littérature médicale professionnelle sur une possible perte auditive causée par la maladie. Mais en collaboration avec le centre médical Galilee de Safed, les chercheurs de l’Université de Tel Aviv (TAU) contredisent ces rapports – ils n’ont trouvé aucune preuve de dommages au système auditif.

L’étude, qui vient d’être publiée dans la revue Otology & Neurotology sous le titre « Audition Performance in Recovered SARS-COV-2 Patients», a été dirigée par le professeur Karen Avraham de la faculté de médecine Sackler de TAU, en collaboration avec le Dr Amiel Dror et le Dr. Eyal Sela du Centre médical de Galilée et de la Faculté de médecine Azrieli de l’Université Bar-Ilan.

🟦 ANNONCE 🟦

«Depuis le début de la pandémie», a expliqué Avraham, «il est clair que le COVID-19 a des effets à long terme, tels que la perte de l’odorat et du goût… Alors que les symptômes du COVID-19 ont un impact sur la rhinologie (anosmie, ou la perte de la capacité à détecter une ou plusieurs odeurs ) et la laryngologie (voies respiratoires), deux disciplines majeures de l’arsenal d’oto-rhino-laryngologie, le virus a semblé épargner le système auditif. La possibilité d’une perte auditive, cependant, a été débattue parmi les médecins praticiens, certains rapportant ce symptôme chez des patients guéris. La question est de savoir si une telle perte auditive est causée par des dommages au système auditif ou s’il s’agit d’un symptôme temporaire causé par des liquides obstruant l’oreille moyenne, comme cela se produit souvent dans un rhume. »

Les chercheurs ont commencé à enquêter sur cette question au cours de la première vague de la pandémie, lorsque le nombre de patients en Israël était encore relativement faible.

Les participants comprenaient huit personnes sans symptômes qui avaient néanmoins été testées positives pour COVID-19 et huit volontaires en bonne santé qui ont servi de groupe témoin – le tout sans aucune perte auditive préalable. Pour la première fois, l’étude a fourni des mesures quantitatives de la qualité de l’audition après une exposition au virus.

🟦 ANNONCE 🟦

«Notre étude a vérifié si le COVID-19 peut causer des dommages neuronaux ou sensoriels permanents au système auditif et n’a trouvé aucune preuve de tels dommages», a noté Dror. «L’étude était entièrement objective et quantitative. Nous avons utilisé des données électriques du tronc cérébral pour tester toute la route des ondes sonores à travers l’oreille – suivi des stimuli acoustiques lorsqu’ils pénètrent dans le tube auditif, frappent le tympan, font vibrer les osselets et pénètrent dans la cochlée jusqu’à ce que les ondes électriques soient finalement reçues dans le cerveau. Nous avons également examiné l’activité des cellules ciliées de l’oreille interne qui intensifient et accordent le son et n’avons trouvé aucune différence entre les sujets positifs au COVID-19 et le groupe témoin.

«Il est vrai qu’à ce stade initial, l’étude a examiné des patients asymptomatiques», a déclaré Avraham. «Mais la recherche scientifique objective prend beaucoup de temps et nous avons commencé à recruter nos volontaires en avril, au plus fort de la première vague de la pandémie en Israël. Il y a tellement de spéculations sur ce virus et les dommages qu’il inflige, et nous avons montré qu’au moins dans le système auditif aucun dommage n’a été détecté. Dans une étude continue beaucoup plus complète, avec des centaines de patients – y compris des personnes gravement malades et même ventilées, Avraham, Dror et Sela tentent actuellement d’élargir la portée de leurs découvertes.

«Il est très important de baser nos connaissances sur le virus sur des études objectives et de ne pas tirer de conclusions hâtives», a déclaré Dror. «Les médias sociaux ont attribué de nombreuses maladies et symptômes au coronavirus, mais souvent les informations sont infondées et entraînent un stress injustifié, ainsi qu’une pression inutile sur le système de santé.»

«Cette étude propose que le virus COVID ne cause pas de dommages neurologiques importants, mais est plutôt irrégulier, affectant principalement l’odorat», a conclu Sela. «De plus, la déficience auditive chez certains patients est principalement transitoire et secondaire à une accumulation de liquide dans l’oreille moyenne, comme pour le rhume, et disparaît donc probablement une fois la maladie aiguë terminée.


🟦 ANNONCE 🟦

   
Inscrivez vous au RSS
Comment ajouter notre site sur l’écran d’accueil de votre téléphone ?
C'est très simple !
– Pour Android :
Rendez vous sur notre site : https://rakbeisrael.buzz/
Tapez sur le menu du navigateur, en haut, à droite de votre écran (3 points sur Google chrome)
Tapez sur « Ajouter à l’écran d’accueil »
– Pour Iphone :
Rendez vous sur notre site : https://rakbeisrael.buzz/
Cliquez le bouton « Partager » (carré en bas de l’écran, d’où sort une flèche)
Tapez sur « Sur l’écran d’accueil »
Tapez sur « Ajouter »

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): [email protected]

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : [email protected]

Abonnez vous à notre Newsletter à Infos-Israel.News

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael
Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !