24h/24 et 6j/7 : Vous souhaitez rester informé ? Rejoignez les fils d'actualités sur Facebook Rejoignez notre page Facebook.

Depuis vendredi, le lac a diminué d’un demi-centimètre et, en été, le Kinneret devrait perdre environ 1,25 mètre du fait de l’évaporation.

Après le bon hiver et l’impressionnante élévation de 3,47 mètres du lac Kinneret, les autorités de l’eau ont annoncé hier que le niveau de l’eau avait commencé à baisser. Le niveau est situé à 1,81 mètre au-dessus de la ligne rouge inférieure et il manque 2,39 mètres à la mer de Galilée.

En été, le niveau du lac perd environ 1,25 mètre en moyenne à cause de l’évaporation. Bien que le pompage dans la mer de Galilée ait été considérablement réduit, en raison de son état, il continue à être utilisé dans les communautés environnantes et les agriculteurs, le Royaume de Jordanie et un peu dans le système national, ce qui contribue également à la baisse du niveau.

Il est important de rappeler que nous vivons dans une région où la demande en eau est nettement supérieure à la quantité d’eau atteignant naturellement la région, et cet écart ne fait que se creuser, à la fois en raison des changements climatiques qui affectent notre région et de l’augmentation de la demande en eau résultant de la croissance démographique et de la qualité de la vie. « Nous avons traversé un bon hiver, mais nous ne savons pas à quoi ressemblera l’hiver prochain », déclare l’Autorité de l’eau, « et en raison du changement climatique, la probabilité d’obtenir une année haute est une bonne chose ».

L’Administration des eaux dit que malgré l’hiver pluvieux, « la situation de l’eau nous oblige tous à accroître notre efficacité et à mettre un terme aux gaspillages d’eau, tels que divers jeux aquatiques, tels que le prochain congé de Chavouot la semaine prochaine. Certains disent que cette pratique a pris naissance dans la communauté juive d’Afrique du Nord, où des personnes se sont jetées de l’eau. Selon cette croyance populaire, la raison des éclaboussures d’eau est la conviction que la personne qui a versé de l’eau sur Chavouot ne sera pas blessée au cours de l’année. D’autre part, cette coutume est également critiquée par les rabbins qui prétendent que le déversement d’eau constitue une interdiction de « ne pas détruire »

🟦 ANNONCE 🟦