Aucune religion dans l’histoire n’a été aussi rattachée à leur pays que le judaïsme. Cette relation a presque 4000 ans d’histoire, dès les premières paroles que Dieu a dites à Abraham :

« Quitte ton village, le lieu de ta naissance, et la maison de ton père pour aller dans le pays que je vais t’apprendre. »

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Bientôt, il vint à l’endroit où D.ieu lui dit: « À tes descendants, je donnerai ce pays. » Sept fois, D.ieu promit le pays à Abraham, et il le promit de nouveau à Isaac et à Jacob.

Le mot « Techouva » qui est généralement traduit par « repentance » signifie littéralement « rentrer chez soi » dans un double sens : spirituellement envers Dieu et physiquement vers la terre d’Israël.

Depuis Israël est sa destination: une petite terre pour une petite ville; Cependant, son rôle dans l’histoire des religions a été vaste. C’est la terre à travers laquelle Moïse et les Israélites ont traversé le désert, la terre d’où ils ont été exilés deux fois, et la terre vers laquelle nos ancêtres se sont rendus chaque fois qu’ils le pouvaient et qu’ils ne sont jamais partis volontairement, ou ont abandonnés cette terre.

L’histoire juive est l’histoire d’un désir ardent d’une terre. La Terre Sainte reste le lieu où les Juifs ont été appelés à créer une société juste et compatissante sous le règne de D.ieu. Et bien que ce soit un pays considéré comme sacré par le christianisme et l’islam, les centres religieux de ces religions se trouvaient ailleurs : pour les chrétiens occidentaux, c’était Rome, pour les chrétiens d’orient, Constantinople, pour les musulmans, La Mecque et Médina.

Il y a aujourd’hui 56 États islamiques, 82 États chrétiens, mais il n’y a qu’un seul État juif. C’est le seul endroit sur terre où les Juifs sont majoritaires, où ils peuvent se gouverner et où ils sont capables de construire une société et de former leur culture en tant que Juifs. La Déclaration Balfour de 1917, qui a été ratifiée par la Société des Nations bien avant l’Holocauste, était une tentative de corriger le déni continu du droit à une nation sur leur terre et la persécution subséquente des Juifs d’un pays siècle après siècle, dans une histoire de souffrance sans comparaison.

Les Juifs qui sont rentrés n’étaient ni des étrangers ni des touristes, ils n’étaient ni une présence impériale, ni une force coloniale. C’étaient les premiers habitants du pays: le seul peuple qui, en 4000 ans, y créa une nation indépendante. Tous les autres colons de la terre – des Assyriens aux Babyloniens en passant par les Ottomans et les Anglais – étaient sans exception des puissances impériales, qui régnaient sur ce pays comme un district de leur vaste empire.

Les Égyptiens n’ont pas offert d’état aux Palestiniens lorsqu’ils ont dirigé Gaza entre 1948 et 1967; les Jordaniens non plus quand ils ont gouverné la Cisjordanie pendant ces années. La seule nation qui ait offert aux Palestiniens un État est l’État d’Israël et chaque jour, nous prions pour leur paix.

Source: Page officielle de Rab. Jonathan Sacks

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.