Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le bédouin israélien Ishmael Khaldi est l’ambassadeur d’Israël au Népal. Il s’est associé avec le rabbin rabbin Hezkl Lifshitz pour fournir aux randonneurs des mini-réservoirs d’oxygène à louer, pour se protéger contre le mal de l’altitude. Khalidi a déclaré que le projet était «le lieu de rencontre des valeurs bédouines et juives».

Ce diplomate israélien qui est devenu le premier Bédouin à servir dans le ministère des Affaires étrangères du pays a aidé à lancer un projet salvateur lors de sa dernière affectation, à Kathmandu.

Ishmael Khaldi s’est associé au rabbin local Chabad Hezkl Lifshitz pour fournir aux randonneurs dont de nombreux Israéliens des mini réservoirs à oxygène à louer pour les protéger du mal de l’altitude.

Il y a dix-huit mois, Vered Aviyashar, une Israélienne de 26 ans du Kibboutz Ein Hanatziv, a été tuée lorsque sa jeep s’est retournée sur la crête de l’Annapurna, dans l’Himalaya.

Après l’accident, un projet médical a été lancé à sa mémoire.

Khalidi a déclaré que le projet était «le lieu de rencontre des valeurs bédouines et juives». Il a été inspiré à aider quand il a appris le décès de Vered et a fait un don de trois mois de salaire pour le projet.

Lifshitz a expliqué: «À une altitude supérieure à 3 500 mètres, on est exposé au mal de l’altitude en raison de la rareté de l’oxygène. Le mal d’altitude peut mettre la vie en danger; L’oxygène accessible est la méthode la plus efficace pour le traiter.

«Mais les voyageurs évitent généralement de porter des réservoirs d’oxygène en raison de leur poids et de leur prix considérables. La solution consiste donc à adapter le poids du réservoir à la capacité du grimpeur à le transporter. »