Un long métrage sur l’affaire de la condamnation pour viol du président Katsav, un docu sur Dana International, une série du réalisateur ultra-orthodoxe Rama Burstein (« Crossing the Wall ») avec Yehuda Levy et Noa Koller, un docu sur Shalom Hanoch et une comédie musicale mettant en vedette Ella Lee Lahav ne sont que quelques-uns des programmes israéliens.

Dans le cadre de l’événement, la société Yes a annoncé qu’en 2022 elle investira un montant sans précédent de plus de 100 millions de shekels dans l’art israélien, qui sera investi dans 43 productions originales.

Parmi les productions intrigantes présentées en conférence de presse : la série « Alef » sur l’affaire Katsav, inspirée du livre d’une des plaignantes contre lui, Odelia Carmon. Une autre série intrigante est « Dance of Fire », créée par le réalisateur ultra-orthodoxe Rama Burstein, qui est responsable des films « Fill the Void » et « Crossing the Wall ». C’est la première fois que Burstein crée pour la télévision. La série traitera de la communauté ultra-orthodoxe et mettra en vedette Yehuda Levy et Noa Koller, ainsi que le mannequin Noam Frost.

Deux séries humoristiques seront diffusées cette année: « Bloody Mori », une comédie romantique sur un enterrement de vie de jeune fille avec Rotem Sela et Naomi Lvov, et « Who Heard About Hava and Nava », une nouvelle comédie dramatique des créateurs de « My Successful Sisters ». « , réalisé par Guri Alfi et mettant en vedette la Fondation Moore et Hannah Leslau sur deux diplômés de la fanfare militaire. « Keren et Hannah sont des phénomènes naturels », explique Alfi, « vous devez simplement les laisser travailler et ne pas les gêner. »

Une autre série intrigante est « Nowhere », un drame musical des créateurs de « Our Song », Uri Gross et Yoav Tzafir, avec Ella Lee Lahav. Au centre de la série – un groupe de filles et de garçons à risque qui vivent dans une famille d’accueil au milieu du désert, et se retrouvent seuls après que leur « maman », la fondatrice et réalisatrice de « nowhere », soit grièvement blessée dans un accident.

🟦 ANNONCE 🟦

De plus, cette année sera la quatrième saison de la série à succès « Fauda », dans laquelle les infiltrés sortent des frontières d’Israël. Les stars de la série, Doron Ben David et Rona Lee Shimon, ont promis une action jamais vue auparavant lors des saisons précédentes.

Le tournage va bientôt commencer pour la série « Berlin Blues » de Dana Idisis, la créatrice du célèbre « On the Spectrum ». Les travaux débuteront également sur la série « Étrangers », basée sur un livre de Léhi Lapid.

Dans le segment docu, le docu-réalité « Dana Kama » sera diffusé, qui accompagne Dana International et révèle la vraie vie de la diva. Dana n’a pas pu divulguer de détails sur la série mais a promis lors de l’événement que « plus ils me laisseront, plus je serai ouvert ». Il y aura également une série documentaire d’Anat Goren intitulée « Shalom », qui accompagne Shalom Hanoch ; Une série documentaire sur les événements du turbulent derby de basket-ball de Tel-Aviv de 1992 (au cours duquel Ben Mercer a frappé le visage du joueur de l’Hapoël Tel-Aviv, Tomer Steinhauer) ; Docu qui accompagne le Chef Yuval Ben Neria dans les étapes de mise en place de son nouveau restaurant ; Un docu-réalité appelé « Periphery Empire », dans le style de « Riches », mais sur les femmes en dehors de Tel-Aviv ; Et « The Models », une série documentaire qui plonge dans l’univers des mannequins masculins en Israël.

REGARDEZ LA VIDEO

🟦 ANNONCE 🟦