24h/24 et 6j/7 : Vous souhaitez rester informé ? Rejoignez les fils d'actualités sur Facebook Rejoignez notre page Facebook.

Ce soir là, dans un restaurant de Riyad, un jeune homme du coin assis à la table à côté de nous m’a demandé d’où je venais. « Israël, » répondis-je. Il a ri et est parti tout seul. Quand il est sorti, il a regardé et a demandé : « Est-ce vraiment Israël ? ». J’ai répondu par l’affirmative. « Wow, bienvenue. Nous accueillons tout le monde ici avec joie, de toutes les religions. »

L’Arabie Saoudite est étonnamment bonne. Amical. Visage lumineux. Même le mot « Israël » n’amène personne ici de messages desagréables. J’ai essayé cela sur certains chauffeurs de taxi et vendeurs dans les magasins et les marchés. Certains souriaient et tournaient la tête avec incrédulité ou appréhension, d’autres entamaient une curieuse conversation. Il est douteux que l’un d’entre eux ait jamais rencontré un Israélien ou entendu l’hébreu, mais personne ne nous a même donné un instant le sentiment que nous ne sommes pas les bienvenus dans un royaume responsable du saint des saints.

Biden veut que l’Arabie saoudite augmente la quantité de pétrole qu’elle produit pour faire baisser son prix, mais il essaiera également de promouvoir des mesures de normalisation avec Israël. Dans ce cadre, il tentera d’inclure une personnalité israélienne dans sa fuite d’Israël vers l’Arabie saoudite, bien que la question n’ait pas encore été convenue.

Les relations entre Israël et l’Arabie saoudite vont se réchauffer lentement, étape par étape, sur une longue période. Mais une visite à Riyad montre à quel point le changement traverse le royaume aujourd’hui

Toutes les personnes impliquées dans la question disent que les relations entre Israël et l’Arabie saoudite vont se réchauffer lentement, étape par étape, sur une longue période. Mais une visite à Riyad montre à quel point le changement traverse aujourd’hui le royaume. D’un régime très conservateur, qui a caractérisé les fils du fondateur saoudien, Abd al-Aziz Ibn Saud, passés au pouvoir ces dernières décennies (le plus jeune d’entre eux, Salman, est l’actuel roi), à une ouverture lente et calculée à l’Occident sous son fils – Ben Salman.

🟦 ANNONCE 🟦

La photo des deux, le roi et son fils, est partout à Riyad. Le royaume subit un entraînement cardiaque avant le changement de gouvernement, qui apporte également un message à Israël : des relations distantes et prudentes, sous le radar, sous l’ancien gouvernement, à une coopération croissante dans une variété de domaines. Biden visitera le programme régional de défense antimissile et anti-roquettes lors de sa visite, mais diverses entreprises israéliennes – technologiques et autres – opèrent déjà ici, dans divers domaines.

Les gens vivent une vie normale
Ces dernières années, un certain nombre d’Israéliens, pour la plupart des membres de l’establishment de la défense, ont visité l’Arabie saoudite, dirigée par le Mossad. Tout se fait dans le plus grand secret, généralement dans des jets privés. Mais récemment, l’Arabie saoudite s’est aussi progressivement ouverte aux Israéliens détenteurs de passeports étrangers, notamment aux hommes d’affaires. Il est douteux qu’il verra un flot de touristes, mais ici aussi – ce qui détermine, c’est le processus. Bientôt, les compagnies israéliennes pourront voler vers l’est à travers le ciel du royaume, et peut-être dans la prochaine phase, des vols directs de pèlerins vers La Mecque seront possibles.

La religion est évidente à Riyad partout – dans la tenue vestimentaire bien sûr : les femmes sont toutes en robes noires et voiles qui dans la plupart des cas ne laissent place qu’aux yeux, les hommes en robes blanches et avec des capes. Il n’y a rien à dire sur l’alcool : même dans les hôtels il est interdit d’en servir, ni en Arabie Saoudite. Les mosquées sont bondées de fidèles et dans les rues, vous pouvez entendre le muezzin pendant la prière. Juste avant le décollage – en suivant les consignes de sécurité – la prière de route dans son style musulman est diffusée.

L’Arabie saoudite est moins touristique que ses sœurs du Golfe, les Émirats arabes unis et Bahreïn. On n’y voit pas beaucoup d’étrangers, à l’exception de ceux qui travaillent ici à bas salaires – principalement d’Extrême-Orient – que l’on trouve partout : faire le ménage dans un hôtel, faire ses valises dans un supermarché ou travailler dans un immeuble. Riyad a toutes les marques occidentales, y compris les plus chères, mais c’est moins accrocheur : la plupart des voitures sont standard, et les gens se comportent simplement. Cela est dû, entre autres, au fait que la répartition des richesses y est inégale. Contrairement aux Emirats et au Qatar, seuls quelques-uns profitent de l’abondance, alors que la plupart des gens mènent une vie normale. Ce sera aussi le principal défi du régent Muhammad bin Salman : donner à toute la nation un sentiment d’appartenance.

🟦 ANNONCE 🟦

Ces derniers jours ont été très chauds à Riyad, plus de 40 degrés. La plupart des habitants vivent dans l’air conditionné, mais il y a aussi de la vie à l’extérieur : les marchés sont bondés, surtout aux heures les plus fraîches du soir. Vous pouvez y trouver tous les goodies du royaume – des galabiyas et sandales en passant par les parfums, les épices et l’or, jusqu’aux fragments et épées de toutes sortes – et à des prix relativement bon marché. De manière générale, l’Arabie saoudite est étonnamment bon marché : des fruits et légumes à moins de la moitié du prix du pays (y compris dans les supermarchés), des vêtements au quart du prix (hors marques), et du carburant à 2 NIS le litre (la crise mondiale et la hausse des prix mondiaux du carburant n’a pas atteint ce pays).

Il est probable que de plus en plus d’Israéliens viendront ici à l’avenir. Certains par affaires, d’autres par curiosité. Ceux-ci et ceux-ci trouveront un pays beaucoup moins menaçant qu’on ne pourrait l’évaluer à distance. L’inverse est vrai : l’Arabie Saoudite est très agréable et a une atmosphère détendue. Il est douteux qu’il devienne une destination sur la carte du tourisme israélien, mais ce qui se passe ces jours-ci entre le royaume et Israël est un événement historique dont il est difficile de ne pas s’enthousiasmer. Si Israël acquiert également une patience inhabituelle et comprend que ce processus prendra du temps, il existe un potentiel infini pour les relations entre les deux pays.



Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !