24h/24 et 6j/7 : Vous souhaitez rester informé ? Rejoignez les fils d'actualités sur Facebook Rejoignez notre page Facebook.

Les eaux usées sont un défi mondial, tant dans les pays développés que dans les pays en développement, et leur traitement nécessite de grandes quantités d’énergie et de produits chimiques.

Les grandes industries peuvent évoluer rapidement vers un avenir plus technologique et intelligent, mais les solutions de gestion des déchets appartiennent souvent au passé.

Les eaux usées particulièrement nocives et difficiles à traiter produites par les municipalités et les industries alimentaires du monde entier sont souvent éliminées en les distribuant dans le sol ou, dans certains cas, en les déversant dans des aquifères et des rivières.

Cherchant à amener le domaine du traitement des eaux usées au 21e siècle et à embrasser la popularité des technologies d’économie circulaire, la société Agfarics, basée à Shfar’am , a développé une nouvelle technologie de «biostabilisateur» qui améliore le traitement des les eaux usées et collecte le biogaz pour la production d’énergie à partir de déchets riches en micro-organismes.

« Les eaux usées sont un défi mondial, tant dans les pays développés que dans les pays en développement, et leur traitement nécessite de grandes quantités d’énergie et de produits chimiques », a déclaré le professeur Isam Sabbah, cofondateur d’AgRobics, chef du Département de génie biotechnologique du Colegio Braude à Karmiel.

🟦 ANNONCE 🟦

« [Les eaux usées] sont donc considérées comme une nuisance qui nécessite entre deux et cinq pour cent de la production d’énergie d’un pays. AgRobics voit cette «nuisance» comme une opportunité, transformant un flux de déchets en eau propre et en énergie, permettant ainsi la réutilisation de l’eau avec les nutriments et l’énergie qu’elle contient. »

La technologie brevetée de la nouvelle société, soutenue par la société nationale des eaux , Mekorot , présente une combinaison de bactéries anciennes et d’ingénierie moderne. Les archées, parmi les premières formes de vie anaérobie de la planète, sont couplées à un nouveau type de réacteur.

Lorsque les eaux usées sont transportées à travers le réacteur, les bactéries ingèrent les polluants, nettoient l’eau et excrètent le « biogaz précieux » qui peut être utilisé pour produire de l’énergie renouvelable.

La technologie a été testée avec succès sur des sites de traitement des eaux usées à Karmiel et Netufa, et dans une usine alimentaire dans le sud d’Israël.

🟦 ANNONCE 🟦

AgRobics travaille actuellement à l’établissement de sa première usine de démonstration en Californie, après avoir reçu une subvention de la Fondation BIRD pour développer un traitement innovant des eaux usées anaérobies pour les usines de transformation des aliments avec la société locale Bennett & Bennett.

Depuis l’annonce du partenariat, AgRobics a signé un protocole d’accord pour traiter les eaux usées de l’un des plus grands embouteilleurs de fruits secs au monde.

« Nous pouvons être entièrement durables, nous n’avons pas besoin d’énergie pour effectuer notre traitement et nous produisons de l’énergie », a déclaré Gilad Horn, PDG d’AgRobics.

«Nous ne pouvons convertir une usine en producteur d’énergie nette qu’avec le biogaz que nous produisons. Ils peuvent effectuer des opérations entières avec ce biogaz et en ont parfois plus que ce dont ils ont besoin, et le revendre au réseau. J’espère que c’est là que nous allons aller avec le futur traitement des déchets. »

Alors que la solution pourrait être d’une importance vitale pour l’industrie et les municipalités des pays développés, Sabbah souligne le potentiel de l’approche de l’économie circulaire pour les pays en développement.

« Avec AgRobics, les communautés peuvent avoir réutilisé de l’eau – et des engrais – pour l’agriculture et de l’énergie propre pour les résidents », a expliqué Sabbah.

 

Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !