Pour la semaine des fêtes, du 19 au 28 avril, l’armée israélienne ouvre au transport civil l’une des plus longues et des plus belles routes du pays, qui longe la frontière avec l’Égypte.

L’autoroute numéro 10 a été construite dans la première moitié des années 80, après la conclusion de la paix avec l’Égypte et l’évacuation de la péninsule du Sinaï. L’itinéraire de 187 km traverse des paysages désertiques vierges et les travaux de construction ont été réalisés sous la surveillance étroite du département des réserves naturelles: les inspecteurs ont veillé à ce que la route ne défigure pas un paysage magnifique (30 ans plus tard, elle devait encore être gâtée par une barrière frontalière). Depuis 1986, la route était ouverte aux voitures civiles, bien qu’elle ne soit autorisée à y circuler que pendant la journée.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

En 2011, après une attaque par un groupe de terroristes palestiniens du territoire du Sinaï contre le bus Egged qui se rendait de Beersheba à Eilat le long de la route 12, les FDI ont complètement fermé la route frontière 10 aux transports civils. Depuis lors, la route est restée fermée. Au cours des dernières années, les militaires ont commencé à l’ouvrir temporairement pour les vacances.

En outre, lors de la semaine de Pâques, l’armée permettra aux voyageurs de se promener dans certaines de leurs bases, sous réserve de l’approbation préalable de l’appel au 1208 et de l’obtention de l’autorisation écrite.