La pêche en Méditerranée est désormais interdite: à compter d’hier (dimanche), la période d’arrêt de pêche obligatoire des pêcheurs de la Méditerranée commence officiellement.

Le ministère de l’Agriculture et les autorités responsables de la nature et des parcs ont annoncé l’interdiction de la pêche en Méditerranée, mais les pêcheurs ont l’intention de lutter contre cette décision. « Nous devons gagner notre vie et ne pas compenser la cessation de la pêche », explique Mahmoud Zeinab, un pêcheur expérimenté du port de Jaffa.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le ministère de l’Agriculture a décidé, pour la deuxième année consécutive, d’interdire la pêche afin d’assurer une reproduction adéquate et régulière du poisson en mer Méditerranée. A partir de maintenant, la pêche en Méditerranée sera interdite dans toutes les méthodes, sauf avec les lignes de pêche depuis la terre et les chaluts de pêche en laissant tomber les filets des navires jusqu’au fond de la mer jusqu’au 30 mai.

En outre, la pêche du poisson appartenant à la famille des sous-locus (loci) sera interdite dans toutes les méthodes de pêche, y compris la pêche hauturière. Selon l’interdiction, quiconque capturerait un poisson de ce type devrait le renvoyer immédiatement à la mer. Si cela ne suffisait pas, à partir du 1er juillet, la pêche des chalutiers serait interdite pendant deux mois (jusqu’au 1er août) afin d’éviter la capture de jeunes poissons.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.