24h/24 et 6j/7 : Vous souhaitez rester informé ? Rejoignez les fils d'actualités sur Facebook Rejoignez notre page Facebook.

L’éruption des dents primaires chez les bébés commence généralement entre trois et six mois. De nombreux parents décrivent ces mois comme une période difficile de pleurs et de nuits blanches. Pendant ce temps, de nombreux parents cherchent des solutions pour soulager la détresse de leur enfant, des jouets de dentition congelés aux divers médicaments. Les spécialistes du marketing profitent de cette situation pour proposer des solutions magiques qui promettent de résoudre le problème, mais manquent souvent de bases scientifiques solides. C’est le cas des colliers de dentition en ambre, dont les fabricants prétendent souvent qu’ils peuvent soulager la douleur de la dentition des bébés et les protéger des dommages.

« Médicaments » dangereux
La douleur ressentie par les bébés n’est pas due à l’éruption des dents à travers les gencives, mais plutôt au gonflement des gencives trois à cinq jours avant l’éruption. Des études ont trouvé un lien entre la dentition et des symptômes tels que la fièvre, l’augmentation de la bave et la diarrhée, entre autres, qui disparaissent presque immédiatement après l’éruption dentaire. D’autres études, cependant, ont déterminé que l’éruption dentaire ne provoque aucun symptôme systémique tel que fièvre ou diarrhée, mais plutôt des effets strictement locaux tels que rougeur, gonflement et bave excessive.

Au Moyen Âge, lorsque la mortalité infantile était extrêmement élevée, avec les taux de mortalité les plus élevés observés autour de l’âge auquel l’éruption dentaire se produisait, la dentition était définie comme une maladie potentiellement mortelle. En effet, jusqu’au 19ème siècle, la dentition était encore considérée comme un processus qui perturbe le système nerveux, provoquant ainsi des maladies.

De nombreuses méthodes étranges ont été essayées sur les enfants à cette époque, du miel et des minéraux aux métaux toxiques comme le mercure. Il n’était même pas rare de couper les gencives afin d’exposer les dents en éruption. Entre le XVIe et le XIXe siècle, on estimait qu’environ 50 % de la mortalité infantile en France était due à la dentition. Il est difficile de déterminer combien de cas tragiques étaient effectivement liés à la dentition et combien ont été causés par des traitements toxiques et dangereux. Heureusement, la plupart des méthodes ont depuis longtemps été abandonnées, car on s’est rendu compte qu’elles n’étaient d’aucune utilité. Cependant, certaines cultures existantes conservent certaines de ces méthodes à ce jour.


Colliers de plantes

L’utilisation de colliers à base de plantes a commencé au 16ème siècle au plus tard. En 1597, il a été documenté pour la première fois que des colliers faits de racines de pivoine étaient utilisés pour traiter les douleurs de dentition. Dans un article de 1633 en provenance d’Angleterre, un auteur du nom de Galen écrit que les taux de mortalité infantile extrêmement élevés à son époque ont entraîné le développement d’un marché de solutions miracles pour presque tous les facteurs de mortalité réels ou imaginaires, y compris la dentition.

🟦 ANNONCE 🟦

Le public cible des colliers de guérison était diversifié et comprenait des mères qui venaient d’accoucher, des nourrissons en âge de faire leurs dents et toute personne souffrant d’une maladie originaire de la tête. Les vendeurs de colliers prétendaient guérir n’importe quel mal : diarrhée, fièvre, coupures et même l’ehrlichiose transmise par les tiques. Galen a ajouté que les colliers à base de plantes étaient relativement chers et étaient portés par des enfants de familles aisées. Leurs taux de survie étaient en effet plus élevés, mais Galen attribuait cela au fait que les enfants de familles aisées vivaient dans un environnement plus propre, plutôt qu’aux colliers d’herbes.

De même, un collier d’ambre représentait censément un soulagement naturel et magique pour les douleurs de dentition. L’ambre est une résine de pin fossilisée qui a subi une minéralisation profonde sous terre. Les arbres sécrètent de la résine comme moyen d’auto-guérison dans les situations où le tissu du bois est endommagé par des bris ou des insectes. La résine durcissante scelle le bois et protège l’arbre des maladies et de la contamination.

L’ambre était utilisé pour la décoration il y a 13 000 ans. Au XVIIIe siècle, elle était utilisée, entre autres, comme huile parfumée utilisée comme aphrodisiaque et comme traitement controversé contre « l’hystérie » et les problèmes de fertilité féminine. L’ambre de la Baltique, qui est la matière première utilisée pour fabriquer la plupart des colliers d’ambre modernes, comprend jusqu’à 3 à 8 % d’acide succinique, d’huiles et d’alcool.

Une résine thérapeutique ?
Ces dernières années, l’utilisation de colliers d’ambre pour soulager les poussées dentaires des bébés est redevenue à la mode. Ceux qui le soutiennent déclarent que le collier a été spécialement conçu pour les bébés qui font leurs dents . La croyance commune est que la propre chaleur corporelle du bébé réchauffe l’ambre, l’amenant à sécréter des huiles contenant de l’acide succinique, qui est absorbé dans le corps du bébé et apaise la douleur.

🟦 ANNONCE 🟦

Est-ce scientifiquement valable ? Très douteux. Premièrement, l’ambre fond à des températures élevées de 200 à 375 degrés Celsius – nettement plus élevées que la chaleur corporelle du bébé, qui est naturellement d’environ 37 degrés Celsius. Il est donc douteux que l’ambre sécrète une substance à une température tellement inférieure à son point de fusion.

Deuxièmement, nous devons comprendre ce qu’est l’acide succinique. C’est un acide faible, isolé pour la première fois en 1546 de l’ambre. En 1937, le chercheur hongrois Albert Szent-Györgyi découvrit qu’elle jouait un rôle important dans la respiration cellulaire, et reçut même un prix Nobel pour cette découverte. Cette substance est largement utilisée dans les industries alimentaires et plastiques, ainsi que dans le processus de fabrication de nombreux médicaments.

Cet acide est également présent naturellement dans tous les tissus de notre corps et est impliqué dans le processus de production d’énergie cellulaire, ainsi que dans de nombreux processus métaboliques. On a constaté que les niveaux d’acide succinique augmentaient pendant l’inflammation et qu’il contribuait à l’activation du système immunitaire. Des études ont démontré son implication dans de nombreux processus physiologiques différents.

Bien qu’il s’agisse d’un acide relativement faible, tout contact cutané avec celui-ci à forte concentration nécessite un lavage immédiat de la zone touchée et une consultation avec un médecin, car l’acide succinique peut provoquer des brûlures. Par conséquent, si l’ambre sécrétait cet acide sur la peau du bébé, un tel traitement pourrait non seulement être non bénéfique, mais pourrait également être nocif dans certaines circonstances.

Cependant, la recherche a montré que l’acide succinique a un potentiel thérapeutique pour les maladies liées à des problèmes de respiration cellulaire, dans des conditions de laboratoire. En pratique, il n’est pas utilisé seul comme médicament pour soulager la douleur et n’est présent dans les médicaments que comme ingrédient non actif qui régule le niveau d’acidité du médicament.

Considérations de sécurité
Même si les parents décident d’enfiler au cou de leur bébé un collier d’ambre, il y a encore beaucoup de questions à ce sujet. Tout d’abord, les distributeurs de colliers les commercialisent comme un « remède naturel » mais il n’y a aucune référence de dosage en fonction de l’âge ou du poids de l’enfant. Par exemple, il semble qu’il n’y ait aucune différence entre un collier pour un enfant de deux mois et un collier pour un enfant de deux ans et demi. De plus, il n’y a aucune mention d’effets secondaires ou de sensibilités possibles, comme c’est la pratique pour la vraie médecine. Il est important de se rappeler que même une substance « naturelle » peut toujours être dangereuse.

Un autre danger est lié au fait de mettre un collier sur les nourrissons, surtout pendant leur sommeil. Les concepteurs du collier affirment qu’il a été conçu pour se déchirer à la moindre traction, afin d’éviter l’étranglement. Ils avertissent également que le collier ne doit pas être porté pendant le sommeil et recommandent également de surveiller attentivement le bébé pendant la journée.

La suffocation est la principale cause de décès au cours de la première année de vie et est responsable d’un tiers des décès en Israël dus à des blessures non intentionnelles dans ce groupe d’âge. Dans une lettre de l’organisation de sécurité des enfants, « Beterem », concernant les colliers d’ambre, ils déclarent que le danger d’étouffement dépasse les avantages possibles. L’Organisation mondiale de la santé a déclaré que 23 % des décès d’enfants dans le monde en 2008 étaient dus à la suffocation, aux morsures de serpent ou à l’hypothermie.

Les bébés et les nourrissons sont naturellement curieux et explorent le monde par la bouche. De nombreux avertissements ont été émis appelant à garder les ficelles et les perles hors de portée des enfants en raison du risque d’étouffement, ainsi qu’à mettre en garde contre l’utilisation de colliers sur les bébés, à la suite de décès documentés dus à l’auto-pendaison du bébé, lorsque son poids corporel est plaqué contre un objet appuyant sur sa trachée. La FDA a récemment émis un avertissement contre l’utilisation de colliers d’ambre pour les douleurs de dentition chez les bébés ou pour créer une stimulation sensorielle avec des enfants ayant des besoins spéciaux. L’avertissement indiquait que ces colliers peuvent provoquer une suffocation due à une pression sur le cou, une suffocation due à l’ingestion de petites pièces si le collier se casse, ainsi que des lésions buccales et des infections.

Nous savons aujourd’hui que la dentition n’est pas une maladie et il est donc prudent de dire qu’il n’est pas nécessaire de prendre des mesures spéciales pour y faire face. Il est évident que les risques dus à placer des colliers sur le cou des petits bébés dépassent de loin le bénéfice du prétendu soulagement de la douleur que les ambres sont censés posséder, une propriété qui est au mieux discutable.



Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !