Chirurgie cardiaque révolutionnaire : Au lieu d’une chirurgie à cœur ouvert, les médecins du centre médical Shaare Zedek de Jérusalem ont réalisé les premiers sondages au monde pour débloquer les valves cardiaques, y compris chez une femme de 96 ans. Ils ont utilisé le «ShortCut» – un petit couteau à l’intérieur d’un cathéter, développé avec la start- up israélienne Pi-Cardia.

Annette Caron, 96 ans, qui a subi la première intervention chirurgicale du genre au monde, a reçu un diagnostic de blocage des valvules cardiaques qui a entraîné une détérioration de sa capacité à respirer et a mis sa vie en danger.

L’unité de cathétérisme du centre médical Shaare Zedek de Jérusalem a marqué un moment historique dans le domaine de la cardiologie lorsque ses médecins ont effectué une opération cardiaque par cathétérisme et non par chirurgie à cœur ouvert.

De nombreux experts ont refusé d’opérer en raison de son âge, et le cathétérisme n’était pas une option sans ce nouveau développement.

«J’en suis arrivé à un point où les activités que j’aurais pu facilement réaliser dans le passé sont devenues de plus en plus difficiles. J’ai consulté plusieurs médecins dans le pays, mais tous avaient la même réponse, mieux vaut rester loin du bloc et ne pas prendre le risque », a-t-elle déclaré.

🟦 ANNONCE 🟦

L’opération a été réalisée à l’aide d’un nouveau développement israélien, un petit couteau de quelques millimètres qui est inséré à travers un cathéter et permet une intervention chirurgicale sans arrêter l’activité du cœur.

Le couteau, le dispositif ShortCut, a été développé par les spécialistes du cœur de Shaare Zedek, sous la direction du Dr Danny Dvir, directeur du département de cathétérisme cardiaque de l’hôpital, spécialisé dans les méthodes de cathétérisme uniques, en collaboration avec la société israélienne Pi-Cardia.

ShortCut est le premier dispositif dédié au monde conçu pour diviser les feuillets d’une valve préexistante pour permettre le remplacement sûr de la valve aortique par transcathéter (TAVR) chez les patients à risque d’obstruction coronaire ou d’accès coronaire compromis.

«Nous avons dû réfléchir à la façon de couper la feuille qui pourrait causer une complication et nous avons développé un petit couteau pliant de quelques millimètres qui peut être inséré dans le cœur à travers les vaisseaux sanguins et effectuer la chirurgie avec le plus grand soin», Dvir expliqué.

🟦 ANNONCE 🟦

Annette a été relâchée à la maison 48 heures après la fin de la chirurgie et pourra bientôt reprendre son activité.

Annette a raconté qu’elle avait commencé à travailler comme infirmière dans la trentaine et que «la division des disciplines médicales était alors très basique. Aujourd’hui, il est possible d’effectuer des opérations complexes , c’est tout simplement incroyable! »

«Grâce à ce traitement innovant, je pourrai recommencer les activités que j’ai pratiquées comme la natation et la marche légère. Je me sens merveilleusement bien », a-t-elle ajouté.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News