L'image by Debs (ò‿ó)♪ est sous licence CC BY 2.0

Un homme, travaillant dans l’un des centres de lutte contre les coronavirus du ministère de la Santé, aurait envoyé quatre fois son ex-petite amie en quarantaine contre les coronavirus , alors qu’il n’y avait aucune raison pour qu’elle soit placée en quarantaine, a rapporté jeudi la police israélienne.

Bien que travaillant dans un centre du ministère de la Santé, il a travaillé pour une organisation externe et non pour le ministère lui-même.

La police soupçonne l’homme d’envoyer un message officiel du ministère de la Santé à son ex-petite amie, l’obligeant à entrer en quarantaine à quatre reprises, alors qu’elle n’a eu aucun contact avec un cas confirmé de coronavirus.

L’homme, un résident du nord d’Israël âgé de 35 ans, a fait l’objet d’une enquête pour faux par un fonctionnaire, violation de la vie privée, abus de confiance et incarcération.

La police a ouvert l’enquête après que le ministère de la Santé ait signalé une violation présumée de la sécurité des informations après avoir reçu quatre appels de la même femme demandant d’annuler sa quarantaine.

🟦 ANNONCE 🟦

Les conclusions de l’enquête seront transmises au procureur de la République dans les prochains jours.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News