24h/24 et 6j/7 : Vous souhaitez rester informé ? Rejoignez les fils d'actualités sur Facebook Rejoignez notre page Facebook.

Un groupe d’universitaires et d’intellectuels arabes palestiniens fait pression sur Madonna pour qu’elle renonce à son intention de se produire au concours Eurovision de la chanson, qui se tiendra en Israël le mois prochain.

L’Union européenne de radio-télévision a confirmé plus tôt cette semaine que l’icône de la pop se produirait à Tel-Aviv le 28 mai. Ce sera sa quatrième fois dans l’État juif.

La Campagne palestinienne pour le boycott universitaire et culturel d’Israël (PACBI), qui fait partie de la campagne BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions), lui a demandé d’annuler sa présentation, suggérant que le gouvernement israélien utilisera son apparence pour « en masquer la profondeur » sur  » l’oppression des Palestiniens « .

Une déclaration publiée sur les médias sociaux par PACBI et citée par SBS News indiquait:  » Les Palestiniens espèrent que cela ne compromettra pas notre lutte pour la liberté, la justice et l’égalité en agissant pour une Eurovision dans l’apartheid de Tel Aviv, dans les ruines du village du nettoyage ethnique d’Al Shaykh Muwannis « .

 » L’appel des artistes palestiniens au boycott de l’Eurovision sponsorisée par Israël est soutenu par plus de 100 000 signatures de pétitions, plus de 100 groupes LGBTQIA, plus de 20 artistes israéliens et des centaines d’artistes internationaux de premier plan, y compris le lauréat du concours Eurovision de la chanson en 1994 « , a déclaré l’organisation.

🟦 ANNONCE 🟦

 » Le gouvernement israélien de droite fanatique exploite cyniquement ses performances, ainsi que celles des prétendants, pour masquer son oppression croissante des Palestiniens « , a- t-il déclaré.

Cette année, de nombreux appels à boycotter le Concours de la chanson Eurovision ont été lancés en raison de sa présentation par Israël, après la victoire de Netta Barzilai au concours l’année dernière avec sa chanson « Toy ».

Plus récemment, 50 personnalités publiques britanniques ont signé une lettre ouverte demandant que le concours soit déplacé dans un autre pays en raison de prétendues  » violations des droits de l’homme  » par Israël.

L’un des signataires de la lettre est l’ancien dirigeant de Pink Floyd, Roger Waters, un activiste notoire anti-israélien qui a verbalement attaqué et fait pression sur de nombreux artistes qui ont choisi de se produire en Israël ces dernières années.

🟦 ANNONCE 🟦

Waters faisait également partie d’un groupe de plus de 100 artistes qui ont publié une lettre ouverte en septembre dernier dans laquelle ils préconisaient un boycott du Concours Eurovision de la Chanson 2019, tel qu’il se tient en Israël.

Malgré des appels répétés à un boycott, des dizaines de pays ont confirmé leur participation au concours de 2019. Parmi eux figurent la Belgique, la République tchèque, le Danemark, la France, l’Allemagne, l’Irlande, l’Espagne et le Royaume-Uni.