Des milliers de personnes se sont rassemblées dimanche pour un rassemblement pro-israélien à New York en réponse à une série d’attaques antisémites contre les communautés israéliennes et juives américaines aux États-Unis à la suite de l ‘«opération Gardien des murs» d’Israël dans la bande de Gaza.

La manifestation, «Unis contre l’antisémitisme. Unis contre la terreur. Unis pour nous », a eu lieu à Ground Zero et dans 14 autres villes des États-Unis, dont Miami, Los Angeles, Orlando, Austin, Denver, Houston et plus encore. Il a été organisé par le Conseil israélo-américain avec 100 autres organisations communautaires juives.

Le co-fondateur et PDG de l’IAC, Shoham Nicolet, a déclaré: «Nous avons choisi le site du World Trade Center à New York parce que c’est un symbole de la résilience de la nation américaine contre le terrorisme et la haine. Partout aux États-Unis et devant le monde entier, nous avons montré à quel point nous sommes unis contre le terrorisme et l’antisémitisme ici et en Israël.

Elisha Wiesel, fils d’un survivant de l’Holocauste et lauréat du prix Nobel de la paix Elie Wiesel; Sarri Ringer, qui a été blessé dans l’attentat à la bombe sur la place Davidka à Jérusalem en 2003; et Ross Todmowski, qui a perdu sa sœur dans les attentats terroristes du 11 septembre, ont tous pris la parole lors du rassemblement.

🟦 ANNONCE 🟦

Dans son discours, Wiesel s’est référé au livre de son père « Les Juifs du silence » et a déclaré: «Encore une fois, trop d’entre nous sont devenus des Juifs du silence. Nous nous sommes battus pour toutes les causes sauf pour nous-mêmes. Aujourd’hui est le jour où nous supprimons le silence et disons à haute voix: nous sommes ici, nous n’allons nulle part.